Chapitre 60 : J'ai peut-être résolu quelque chose

707 120 69
                                                  

Nous sommes trois. Trois nuls derrière un mec badass, autrement dit moi. J'espère que vous avez compris. Je n'ai pas trop envie de vous faire tout un schéma quand même !

— Bon, comment on peut trouver ce chat ? demande Valls.

— Grâce à ma carte magique.

Je sors une carte de mon sac Dora et la déplie.

— Comment une carte pourrait nous indiquer l'endroit où se trouve précisément ce chat ?

Je lui montre une croix rouge sur ma carte.

— Tu l'as dessiné au hasard ?

— NON ! C'EST LA CARTE !

Je lui balance la carte dans la gueule.

— Je pense qu'on devrait quand même y aller pour voir ce que ça donne, propose le brun.

Je savais que je pouvais compter sur lui. Pourquoi j'ai accepté que Valls soit mon ministre déjà ? Il est vraiment nul à chier ! De toute façon, bientôt, je le virerai.

— Suivons mon meilleur ami !

On marche tous en direction de la croix. Celle-ci indique le sous-sol de l'Élysée. Étonnamment, il fait très sombre ici. Je commence à avoir un peu peur et si ça continue, je vais faire pipi culotte.

Soudainement, on entend des rires diaboliques.

— AH ! Mais c'est quoi ça ? me demande le brun.

— MON CORDON BLEU SE FAIT TORTURER ! NOOOOON !

Je me mets à quatre pattes et cours jusqu'aux rires.

Et là...

Surprise...

Stupeur...

Poudre de perlimpinpin...

Fin du chapitre.

Non, je déconne. Cette fois-ci, il n'y aura pas de cliffhanger, ça serait bien d'avancer dans l'histoire tout de même.

Je reprends.

Donc.

Et là...

Surprise...

Stupeur...

Poudre de perlimpinpin...

Je vois un pentagramme avec ma peluche cordon-bleu au centre. Mais ce n'est pas tout. Il y a Brigitte à côté.

— Brigitte ? Mais tu fais quoi là ?

— Je me venge de toutes ces fois où tu m'as oublié ! Je vais donc maudire ta peluche à tout jamais !

— NON PAS LA PELUCHE ! PRENDS MOI MAIS PAS LA PELUCHE !

Le brun et Valls arrivent dans la pièce et hurlent en voyant Brigitte. Mais ils hurlent longtemps, probablement une dizaine de minutes. Je me demande comment ils font pour tenir, ils sont vraiment doués.

— Mais alors, tu étais vraiment une sorcière ? lui demandé-je.

— Oui ! Totalement ! Mais tu le savais déjà !

— Quoi ? Non !

— J'ai pas arrêté de te le dire putain !

Elle balance un balai par terre.

J'en profite pour reprendre mon cordon bleu.

— Je ne suis pas content, dis-je.

— M'en bats les couilles frère.

Elle reprend son balai et s'envole par sa fenêtre.

— Mon problème est résolu, je vais pouvoir le dire aux Françaises et Français.

Je sors dans la rue pour rencontrer mes fans.

— CHERS FANS ! J'AI RETROUVÉ MA PELUCHE CORDON-BLEU ! TOUT VA BIEN !

Maintenant que ce long et insupportable fil rouge du cordon bleu en peluche est fini, une nouvelle merde va probablement me tomber sur la gueule.

En effet, on me balance un gilet jaune dans la gueule.

— PAS CONTENTS ! PAS CONTENTS !

C'est quoi encore cette merde ?


---

WOW ! Incroyable !

J'ai posté un chapitre à moins d'un mois d'intervalle !!!! INCROYABLE !!!!

Par contre, ça risque d'être le cas le mois prochain. Je rentre bientôt en période d'examens et cie, ce qui va me laisser très peu de temps ^^'

C'est mon ProjetLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant