Chapitre 18 : Je suis bientôt face à une merde

2K 339 95
                                                  

J'arrive sur le plateau du débat. C'est grand. C'est beau. Impressionnant même !

Au loin j'aperçois Le Pen en train de parler avec des gens. Elle n'a pas l'air très contente. D'ailleurs, elle a un tas de dossiers avec elle. Que va-t-elle faire avec ? Ah mais elle va peut-être me taper avec ! Putain, elle me fait peur elle...

Des gens me disent de m'installer à ma place. Le fauteuil n'est pas si moelleux que ça. Dire que je vais rester assis dessus pendant deux heures. Ça va vraiment être long ce débat !

Le Pen vient s'asseoir devant moi et pose son tas de dossiers qui fait un vacarme, un énorme "boum".

— Boum boum, dit le présentateur.

On le regarde puis il baisse la tête. Il voulait sûrement être drôle, mais il a juste été ridicule. Puis quelques larmes commencent à couler sur sa joue. Il fait vraiment trop pitié.

Le Pen me lance un regard meurtrier. Visiblement, elle n'a pas l'air de très bonne humeur. Heureusement, mon cordon bleu m'a remonté le moral.

— Nous serons bientôt à l'antenne, annonce la présentatrice.

Je sors un miroir et me recoiffe. Je dois être parfait pour ce soir. Je veux que tous mes fans soient fiers de moi. Je veux leur montrer la plus belle image de moi.

Le Pen continue de me regarder comme si elle voulait me tuer. Dommage, on aurait pu faire une tea party, mais je ne suis pas sûr qu'elle apprécierait.

— Une minute avant le lancement.

C'est la dernière ligne droite. Après ce débat auront lieu les élections et peut-être que je deviendrais le roi du monde. Ce serait parfait !

— Bonsoir Madame Le Pen, bonsoir Monsieur Macron et bienvenue au débat du second tour.

Ça y est, ça commence...

Enfin, ça finit par un cliffhanger, du coup ça ne commence pas vraiment... Bref, vous m'avez compris, ne soyez pas idiots enfin !

C'est mon ProjetLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant