Chapitre 7 : Mon meilleur ami

2.7K 475 174
                                                  

Après vous avoir parlé de mon pire ennemi, il est grand temps de vous présenter mon meilleur ami de tous les temps. La plupart ignorent à quel point nous sommes proches, mais ça n'a aucune importance. Bien évidemment, cette fois-ci, vous ne pouvez pas deviner de qui il s'agit puisque je n'en ai pas parlé depuis le début de ma vie, mais maintenant, vous allez savoir la vérité.

Manuel Valls est mon meilleur ami.

Notre première rencontre était d'ailleurs mémorable. C'était le 15 mai 2012 et j'arrivais dans la cour de l'Élysée avec une Citroën. J'avais voulu une Ferrari, mais on m'avait dit que ce n'était pas assez français. Alors déçu, j'ai quand même ramené mes lunettes de soleil.

En sortant de ma poubelle de voiture, je remarque alors la chaleur étouffante de Paris. Putain, ce qu'on crève de chaud avec cette canicule de merde ! J'espère vraiment qu'il y a de la clim à l'intérieur !

Je m'approche de Hollande, lui sers la main, toujours mes lunettes de soleil à la main. Rapidement, il me montre mon bureau. C'est classe. En même temps, c'est l'Élysée quand même. Puis il s'en va et je peux personnaliser mon bureau.

Mon premier réflexe est de balancer mes lunettes de soleil par terre. Ah ! Je vois vraiment mieux comme ça !

— Mais d'où tu balances tes lunettes, petit salaud ?

En me tournant vers la personne qui venait de m'interpeller, je me rends compte qu'il s'agit de Valls. D'ailleurs, il n'a pas l'air très content lorsqu'il me voit, alors je lui souris instinctivement.

— Enlève-moi ce sourire débile de ton visage !

Bon bah du coup, je fais la gueule.

— Qui es-tu ?

— Emannuel Macron, je suis le secrétaire de je sais plus quoi.

— Oh mais on a presque le même prénom ! s'étonne-t-il.

— Copain ? lui proposé-je.

— Mais grave !

Et voilà comment nous sommes devenus amis. C'était une très belle histoire quand même. 

C'est mon ProjetLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant