Chapitre 1

3.8K 389 188

-Il était une fois, une très belle petite sirène nommée Ondine

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.




-Il était une fois, une très belle petite sirène nommée Ondine. Ondine vivait sous la mer, avec ses parents et ses quatre soeurs. Dans le royaume des sirènes, lorsqu'elles atteignaient 15 ans, elles avaient le droit d'aller à la surface de l'océan pour regarder le monde extérieur, la terre des hommes.

Louis marqua une pause. L'auditoire que formait ses petites soeurs ne lui avait jamais semblé aussi attentif. Elles le regardait avec leurs yeux immenses, serrées l'une contre l'autre dans le petit lit bleu de leur chambre de vacances. Louis se racla la gorge et reprit, prenant bien soin de garder une voix douce, celle des histoires du soir :

-Notre Ondine atteignit ses 15 ans et fut donc autorisée à monter à la surface de l'océan. Mais ce jour là, il y avait une grande tempête. Les vagues remuaient et se brisaient sur les rochers, et le vent soufflait sa fureur sur la terre des hommes. Lorsque Ondine mit sa tête hors de l'eau, le ciel était sombre et menaçant. Mais la première chose qu'elle vit fut un grand navire, à quelques mètres d'elle, qui avait été pris dans la tempête et venait de se fracasser sur un rocher. Et sur ce bateau il y avait-

-Un beau prince ! Hurla Daisy en battant des pieds sous la couverture.

Louis sourit et hocha la tête.

-Exactement. Le plus beau prince du monde ! Il avait des cheveux bruns et des yeux bleus comme le ciel d'été.

-C'était toi ? Demanda Phoebe en pouffant de rire.

Louis renchérit très sérieusement :

-Oh non. Ce n'était pas moi. Si ç'avait été moi, le prince ne serait pas en train de se noyer lamentablement dans l'eau.

Ses petites soeurs reculèrent d'effroi dans le petit lit en poussant un " ooooh " très éloquent. Fier de son petit effet, Louis continua :

-Ondine vit le prince qui venait de glisser entre les vagues. Elle n'avait jamais vu de si bel homme et même si elle savait que cela lui était interdit, elle nagea le plus vite possible à sa rencontre. Lorsqu'elle atteignit le prince, il lui sembla que celui ci était mort. Paniquée, la petite sirène le tira jusque sur la plage. Elle l'allongea comme elle pouvait sur le sable chaud, puis elle l'observa longuement. De près, il était encore plus beau. Elle en tomba immédiatement amoureuse. Mais elle entendit quelqu'un arriver sur la plage. De peur d'être vue, elle regagna immédiatement l'océan et se cacha derrière un rocher.

-Elle abandonne le prince ? Gémit Phoebe en se cachant derrière son doudou.

Louis se pencha pour caresser sa joue.

-Il le faut bien. Les petites sirènes ne peuvent pas être vues par des humains. Et même si Ondine est très amoureuse du prince, elle a aussi très peur. Que dirait t'il si il l'a voyait, avec sa queue de poisson ?

-Il serait sûrement amoureux aussi puisqu'elle est très belle.

-Peut être, murmura Louis, mais pour le moment Ondine reste cachée derrière son rocher. Elle observe la jeune fille qui vient d'arriver sur la plage, et qui a découvert le prince endormi. Bien sur, elle est très jalouse en la voyant caresser la joue de son prince, et encore plus lorsque le prince se réveille, ouvrant ses yeux couleur de ciel d'été et que la première chose qu'il voit est le visage de cette inconnue arrivée de nulle part ! Ondine ne peut pas en regarder davantage, et elle regagne l'océan. Elle va alors voir sa grand mère, à qui elle raconte toujours tous ses malheurs, et lui demande pourquoi les hommes sont si fragiles contrairement aux sirènes qui vivent très longtemps. La grand mère lui répond que les hommes meurent vite mais ont une âme éternelle. La petite sirène veut aussi avoir une âme éternelle, cela lui semble si beau ! Sa grand mère lui sourit. " Pour avoir une âme éternelle, mon enfant, il te faudra te faire aimer et épouser d'un homme. "

Et si l'océan - Larry StylinsonLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant