Chapitre 17

2.3K 295 219

           

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

           

Les autres années, Louis s'était réveillé à la fois triste et excité de rentrer chez lui, dans sa ville où l'attendait ses amis. Les autres années, il avait fait sa valise en oubliant la moitié de ses affaires, et sa mère était repassée derrière lui pour plier ce qu'il avait laissé roulé en boule sous son lit. Les autres années, il était allé passer une dernière après-midi sur la plage avec Ed, ils s'étaient achetés une glace à la pistache et ils avaient regardé les bateaux en se promettant de faire le tour du monde tous les deux, un jour. Les autres années, il avait serré sa grand-mère très fort dans ses bras pour ne pas oublier son odeur de petit gateau, de thé à la vanille et d'eau de rose et il avait promis de revenir aux prochains vacances. Les autres années, il avait tiré fièrement sa valise ou balancé son sac sur son épaule, feignant de ne pas être triste de quitter la maison de la lande, et d'avoir hâte de retrouver sa minuscule chambre avec vue sur le Super U, juste pour les potes

Cette année aurait pu être une autre année. 

Mais il y avait Harry. 

Louis partait demain matin, et il était roulé en boule dans sa couverture. Il faisait déjà chaud alors qu'il n'était que huit heures, et le ciel était immensément bleu. Il fixait les petits points blanc des bateaux dansant entre les vagues. 

Il avait fait sa valise pendant la nuit, poussé par le sentiment qu'il n'y arriverait pas lors de la journée. Il avait eu raison, parce qu'à présent la seule idée de quitter cet endroit lui donnait envie de pleurer toutes les larmes de son corps. Depuis quand était-il aussi émotif ? 

Il se mit sur le dos, fixant le plafond. Il avait prévu de passer la journée avec Harry mais honnêtement, il avait juste envie de partir et de ne plus jamais parler à personne parce que tout devenait beaucoup trop douloureux. 

Il aurait du s'en douter, la première fois qu'il avait vu Harry. Il se souvenait si distinctement de cette première nuit, qu'il avait du mal à croire que cela faisait déjà presque deux mois. Tout ce qu'il avait traversé avec la sirène depuis, était-ce seulement réel ? S'étaient-ils vraiment embrassés ? Etaient-ils réellement tombés amoureux ? Ou tout cela ne provenait-il seulement que de l'imagination débordante de Louis ? 

Il fut coupé dans ses pensées par sa mère qui frappa, puis passa la tête par l'embrasure de la porte sans attendre sa réponse.

-Louis ? Tout va bien ?

Il secoua lentement la tête. Il savait que sa mère se rendait bien compte que quelque chose le tracassait. Mais il la connaissait suffisament pour être certain qu'elle ne le forcerait pas à se confier. Et il avait raison, car Jay se contenta seulement de lui dire qu'elle allait à la plage avec ses soeurs, et qu'il n'était pas obligé de venir s'il ne se sentait pas bien. 

Il lui sourit. 

Il allait aller au bord de l'océan de toute façon, mais de l'autre côté. Là où il y avait les falaises. Harry l'attendait. Il devait se secouer, et être fort. Ce n'était pas si terrible après tout. Des tas de gens vivaient une relation à distance, et ils s'en sortaient. 

Et si l'océan - Larry StylinsonLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant