Chapitre 16

2.4K 308 284

           

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

           

Louis était allongé sur son lit depuis une heure, à fixer une fissure au plafond. Dehors il pleuvait un peu, une pluie qui embrassait l'orage. Il n'avait envie... de rien. Même pas de regarder les dessins animés avec ses soeurs, comme le lui avait gentiment proposé Phoebe.

Il était déjà 14h, et il devait rejoindre Harry mais il n'arrivait simplement pas à se lever, faire quelques pas jusqu'à la porte de sa chambre, descendre l'escalier, courir au milieu de la lande grise de vent et rejoindre la crique silencieuse. Le simple fait d'imaginer tout ce qu'il lui fallait traverser pour arriver jusqu'à Harry le fatiguait. 

C'était étrange, parce qu'il était rentré tôt la veille et qu'il avait dormi jusqu'à 10h alors il n'avait pas de réelle raison d'être aussi abattu. 

Il se redressa un peu, fixant son reflet dans la petite glace accrochée sur le mur en bois blanc. Il avait les cheveux en bordel, pas lavés depuis deux jours, la trace de la couette sur sa joue et ses pires habits du dimanche. Un véritable déchet humain, pensa t-il avec un petit sourire. 

-Allez Louis...

Il se leva tout à fait, attrapant des affaires propres dans sa valise toujours éventrée sur le sol (il n'avait pas pris le temps en deux mois de déposer ses vêtements dans les placards pourtant vides de la chambre... ce qui n'avait plus vraiment d'importance puisqu'il allait bientôt devoir la refermer) et sortit de sa tanière pour tenter une approche vers la salle de bain.

Mais sa mère était dans le couloir, et venait visiblement le voir car il n'y avait pas d'autre pièce que la chambre de Louis dans cette partie de la maison.

-Tu veux quelque chose maman ? demanda t-il doucement, hésitant à lui avouer qu'il était pressé.

Mais Jay avait une petite ride sur le front, et il savait que cela voulait dire qu'elle voulait discuter, et ce de quelque chose d'important. Elle lui fit pourtant un sourire rassurant.

-Je venais seulement voir si tu allais bien. Les filles m'ont dit que tu avais l'air assez... Déprimé.

Ah. Louis s'autorisa un petit soupir de soulagement. Au fond de lui – très très loin – il avait commencé à s'imaginer que Jay avait appris pour Harry et... Il n'avait pas très envie de lui parler de lui. Il se passa la main dans le cou, frottant sa nuque douloureuse et haussa les épaules.

-Je suis juste fatigué, ça va.

-Fatigué ? Mais c'est la fin des vacances ! Tu devrais être en forme, au contraire. Tu te couches tard ?

Louis hésita. Après tout, il était majeur et il pouvait très bien lui avouer qu'il passait ses soirées chez Ed ou une connerie du genre. 

(D'ailleurs, il avait vraiment délaissé Ed et à la pensée de son meilleur ami, son coeur se comprima un peu – il allait repartir sans avoir vraiment discuté avec lui et il n'était passé qu'une seule fois lui rendre visite à son garage, ce qui était peu pour deux mois de vacances... Mais il se consola en se disant que si Ed avait su pour Harry, il aurait sans doute compris). 

Et si l'océan - Larry StylinsonLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant