Chapitre 13

2.1K 292 135







Louis descendit la falaise. En bas, à l'ombre d'un rocher, il pouvait déjà voir Harry qui l'attendait. Il se dépêcha d'atteindre le sol et courut vers lui.

-Haz ?

La sirène releva la tête. Louis fronça immédiatement les sourcils.

-Eh... Quelque chose ne va pas ?

Les yeux d'Harry étaient rouges, comme ceux de quelqu'un ayant trop pleuré. Le coeur de Louis se serra davantage. Harry détourna à nouveau la tête, fixant la mer.

-Non... Ca va. C'est... L'eau de mer.

-Te fous pas de ma gueule.

-J'ai des allergies.

-Harry.

-Vas t'en.

-Si tu n'avais pas envie de me voir, il ne fallait pas venir.

Harry resta silencieux. Louis soupira, n'osant pas approcher ou le toucher, ce dont il avait pourtant désespérément besoin. De toute façon, il ne savait pas comment aurait réagi Harry. Quelque fois, il semblait aimer le contact et d'autres, il repoussait simplement Louis sans explications.

Louis finit par s'asseoir derrière le rocher, dos à Harry. Il attendit. Qu'est-ce qui avait pu rendre Harry triste, lui qui semblait tellement apaisé la veille au soir ? La voix de la sirène finit par se mêler au bruit de l'océan.

-Je crois que je me déteste. Je déteste mon... corps. Toi aussi, non ? Je crois que tu me trouves répugnant mais comme tu es gentil... Je suis, je ne suis même pas entièrement humain ou poisson, je suis juste... monstrueux ?

-Tu n'es pas-

-Arrête. Laisse moi parler.

Louis se releva, mais il sentit le dos de Harry se contracter, comme lorsqu'il s'apprêtait à plonger.

-Harry je t'assure que-

-Je veux mourir.

-Quoi ?!

Louis se retourna tout à fait. Harry était recroquevillé sur lui-même. Il avait l'air d'un enfant, mais d'un enfant sans rêves, malheureux, vide, déchiré.

-Je veux mourir. Tout le temps. Je ne suis pas à ma place ici, tu comprends ? Je me trouve si laid. Je hais cette queue, je hais ne pas avoir de jambes, de pieds, de mollets. Je voudrais pouvoir courir et sauter et marcher et danser et tout ce que toi tu peux faire-

-Je ne peux pas nager aussi vite que toi, moi ! Harry tu es merveilleux, tu es un don, tu es magique et-

-Je m'en fous !

Harry releva rageusement le visage. Ses mains tremblaient sur le rocher et pendant un instant, Louis eut peur de sa colère au point de reculer. Il n'avait jamais vu Harry comme ça. Il le connaissait timide, curieux, adorable, drôle, gentil, attirant, intriguant, mystérieux, mais en colère, jamais.

-Je m'en fous... Qu'est-ce que ça m'apporte de savoir nager vite et de respirer sous l'eau quand je pourrais naviguer jusqu'au bout du monde sur un bateau et plonger dans les profondeurs de l'océan avec un scaphandre. Qu'est-ce que ça m'apporte ? Je ne veux pas être... être une putain de sirène en détresse comme il y en a dans les contes, je ne veux pas sauver de princes de la noyade et je ne veux pas ensorceler Ulysse en lui chantant une chanson idiote ou je ne sais quoi je veux juste... je veux juste être... humain.

Ils restèrent un long moment silencieux.

Au loin, la tâche noire d'un bateau de pêche et une nuée de mouettes blanches.

Et si l'océan - Larry StylinsonLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant