Chapitre 4

2.2K 192 44


Le lendemain matin, après une nuit mouvementée, je me réveillais aux aurores. Le vide semblait s'être emparé de moi et je songeais, l'espace d'un instant, à me faire porter pâle. Mais après avoir tergiversé une bonne dizaine de minutes dans mon lit, je finissais par me lever après avoir conclu que oui, je pouvais affronter cette situation. Ce que j'avais vécu à New York m'avait rendu forte et rien ne pourrait changer cela. Une fois habillée, je quittais la chaleur de mon cocon douillet pour affronter le vent glacé d'Irlande. Je passais dans une bake house acheter des scones frais et, même si je trainais un peu dans les rues désertes de Dublin, j'arrivais très en avance chez Devil's Event. Première sur place, je décidais d'envoyer un mail à ma famille pour prendre des nouvelles puis je préparais du thé et du café pour tout le monde. J'essayais tant bien que mal de m'occuper l'esprit mais la journée de la veille me hantait malgré tout.

A peine sortie du travail, j'avais appelé Molly. Elle avait tout de suite senti, au son de ma voix, que quelque chose s'était passé. Elle m'avait ordonné de venir sur le champs et quand j'avais poussé les portes de sa librairie, elle m'attendait avec une tasse de thé bien chaud et des shortbreads. Je lui avais tout raconté : Sofia, ses menaces, comment je l'avais envoyé paitre. Puis Jamie, ses excuses, mes reproches et enfin le baiser interrompu par Miss Peau de Lapin elle-même.

Molly était restée un moment silencieuse. Trop à mon goût. J'avais attendu désespérément qu'elle dise quelque chose.  Elle avait fini par se lever, poser sa tasse et elle avait littéralement explosée.

- Mais Roxanne, tu te moques de moi ? Ce gars est un connard arrogant, tu l'as dit toi-même. Et là, tu m'avoues, la voix tremblante, que vous vous êtes embrassés ? Mais qu'est ce qui ne tourne pas rond chez toi? Tu as déjà oublié ce qu'il s'est passé à New York ? Ce que Adrian t'a fait subir ? Tu as failli tout perdre à cause de lui!  Et tu n'es même pas encore guérie de cette histoire que tu tombes déjà dans les bras de ton nouveau patron !

Elle avait marqué une pause, visiblement très contrariée.

- Et pour Sofia, tu la mets en position de force. Elle va pouvoir faire tout ce qu'elle veut de toi. Et tu ne pourras rien dire sans te compromettre.

Face à la dureté de ses reproches, j'avais éclaté en sanglots. Mon amie avait raison, et la vérité était dure à accepter.

- Roxanne, je ne voulais pas te faire pleurer, je suis désolée. Mais je ne veux surtout pas que tu souffres encore. Tu ne sais pas sur quel pied danser avec Jamie. Il serait donc plus judicieux de prendre tes distances avec lui.

- Et pour Sofia, une seule parole de travers et elle aura affaire à moi.

Cette idée réussit à me faire rire entre deux hoquets. Je sentais réellement  Molly capable de  mettre une paire de claques à Sofia. Le reste de l'après-midi s'était passé tranquillement. Molly m'avait raconté, pour me changer les idées, les demandes farfelus des ses clients.

- Cette après-midi, j'ai quand même eu un monsieur d'un certain âge qui m'a demandé un livre d'environ cinq cent pages avec une couverture bleue. Il ne disposait que de ces informations là. Heureusement, celui qu'il cherchait était sorti la semaine dernière. Mais parfois, les demandes sont plus complexes voire totalement délirantes.

- Ma chère Molly, tu as vraiment un métier à risque !

Nouveau fou rire salvateur accompagnée d'une nouvelle rasade de thé. En début de soirée, prétextant un réveil matinal forcé, j'avais pris congés de mon amie et regagné ma petite maison, en quête d'un peu de solitude.

Une fois chez moi, j'avais interrogé mon répondeur. Pas de message. J'avais espéré, au plus profond de moi, que Jamie m'aurait appelé. Mais Molly avait raison, nous étions différents et incompatibles, il valait mieux en rester là. Le vague à l'âme, j'étais montée me déshabiller, me brosser les dents et me mettre au lit. Sans grande résistance, je sombrai dans un sommeil rempli de cauchemars.

An irish love (En Réécriture )Lisez cette histoire GRATUITEMENT !