Chapitre 12

1.4K 143 122


Ce deuxième réveil de l'année avait une connotation particulière. Errant comme une âme en peine dans la maison, je mis de l'eau à chauffer pour me préparer un thé, seule chose que j'arrivais à avaler depuis 24H. La sonnerie de la porte d'entrée retentit et quelques secondes plus tard, les bras chargés de scones et autres pâtisseries, Molly et Siobhan s'engouffrèrent dans mon salon. La soirée du Nouvel an avait été riche en rebondissements, bons comme mauvais. Et les filles avaient pensé qu'un petit déjeuner/débriefing me changerait les idées. Nous étions malheureusement bien loin du compte.

- Il fait meilleur chez toi, Roxy. Je suis glacée jusqu'aux os, maugréa Molly.

La neige de Noël avait laissé place au froid de Janvier et un épais brouillard givrant enveloppait Dublin ce matin. Voyant ma mine déconfite, mes yeux rougis et ma tenue des mauvais jours, Molly et Siobhan échangèrent un regard affolé. J'attrapais les tasses et le pichet de thé dans la cuisine pendant que mes amies s'installaient sur le canapé. Puis, après avoir disposé le tout sur la table, je me laissais lourdement tomber à mon tour dans le fauteuil face aux filles. Le weekend avait été mouvementé et les nuits trop courtes.

- Roxy, mais que s'est-il passé ? me demanda Siobhan, visiblement très contrariée.

- J'ai merdé sur toute la ligne, avouai-je avant de fondre en larmes.

Pourtant, tout avait plutôt bien commencé. Après une semaine passée à faire la connaissance de Owen, qui s'était auto-proclamé beau-frère officiel, nous avions accompagné ce dernier dans ses visites de locaux pour installer son second salon de tatouages. Le premier fonctionnait très bien à Cork et Owen, désireux de se rapprocher de son frère, allait le confier à son associé pour venir s'installer dans la capitale. Nous avions passé des heures à échanger sur le sujet. Etant tatoués tous les deux , nous avions comparé nos styles, old school pour lui, plutôt éclectique pour moi. J'avais plusieurs tatouages, tous très symboliques : une poupée gigogne sur la cheville droite accompagnée de l'inscription Babouchka, surnom que me donnait mon grand-père à cause de la rougeur de mes joues l'été, une maxime de Gandhi entourée d'oiseaux sur l'avant-bras gauche pour me rappeler de toujours « incarner le changement que je voulais voir dans le monde » et un dessin d'enfant représentant ma famille pour ne jamais me sentir loin d'eux. Ce dernier tatouage avait ému Owen car il portait également dans sa chaire le souvenir de ses parents disparus. Une rose ornée d'un parchemin dans lequel se trouvait les prénoms de ses parents entrelacés.

- Tu vois Roxy, même s'ils ne sont plus là physiquement, j'ai l'impression, avec ce tatouage, d'avoir une partie d'eux toujours avec moi.

Cette remarque me toucha et le petit frère de Jamie m'apparut plus sensible qu'il ne laissait paraître. Nous discutâmes également du syndrome du « prochain tatouage », celui auquel tous les tatoués pensent à peine sortis du salon. Jamie ne possédait pas de tatouage. Il me répétait souvent qu'il trouvait cela très sexy sur moi mais qu'il n'en aurait jamais. Je pris quand même le pari avec Owen de faire changer son frère d'avis avant l'été.

En milieu de semaine, une invitation fut envoyée à chacun de nous. Liam nous conviait tous à venir assister aux célébrations du nouvel an dans Dublin. New-yorkaise pure souche, j'avais toujours attendu les 12 coups de Minuit à Time Square, avec ma famille et mes amis.

- Tu devrais proposer à Molly. Si elle n'a rien de prévu, ce serait sympa qu'elle vienne avec nous, m'avait lancé Jamie, utilisant pour la première fois le prénom de mon amie à la place du sobriquet « roquet » affublé quelques temps plus tôt.

- Je pense qu'elle en serait ravie, répondis-je en coulant un regard en biais vers Owen qui souriait.

J'envoyais un message aux filles pour savoir ce qu'il en était de leur coté et d'un commun accord, nous décidâmes de toute y aller, décrétant qu'il s'agissait d'un signe du destin pour bien commencer l'année.

An irish love (En Réécriture )Lisez cette histoire GRATUITEMENT !