Chapitre 10

1.7K 150 145


La conversation n'avait pas duré très longtemps et, à la demande de Miss Peau de Lapin, Sofia et Molly avaient donc convenu d'une entrevue après les fêtes. Cela me rassurait car les filles et moi aurions plus de temps pour préparer Molly. Mais je ne pouvais m'empêcher de penser que cela cachait quelque chose. Si Sofia avait été pressée de rencontrer notre grande cliente factice, le rendez-vous aurait été pris depuis longtemps. Elle ne devait donc pas avoir toutes les cartes en main. Perdue dans mes pensées, je fus surprise par Siobhan qui, telle une tornade, fit irruption dans mon bureau.

- Roxy, Liam veut nous voir dans son bureau, maintenant.

- Pas de soucis je finis ce que je suis en train de faire et je te suis.

Pendant que je rangeais mes notes, Siobhan faisait les cent pas, se tortillant les mains, signe chez elle d'une grande anxiété. Depuis la tempête quelques semaines plus tôt, mon amie avait pris soin d'éviter son crush, fuyant ainsi toute possibilité de discuter.

- Siobhan, tu ne vas pas te cacher éternellement ! Prends ton courage à deux mains et viens avec moi. Sinon, j'y vais seule et je lui dis que la poule mouillée qu'il a embrassé se cache comme une malpropre dans mon bureau !

Siobhan me suivit, trainant les pieds, maugréant comme une enfant capricieuse qui aurait été rabrouée devant tout le monde. Je dus presque la pousser dans le bureau pour être sure de ne pas la voir partir en courant au dernier moment. Assis dans son fauteuil, les mains croisées devant lui, Liam semblait épuisé. Quand nous entrâmes, il m'adressa un sourire timide et jeta à Siobhan un regard douloureux et plein de reproches. La jeune irlandaise se liquéfia sur place et je crus, l'espace d'un instant, qu'elle allait tomber dans les pommes. Mais elle se ressaisit et nous primes place en face de Liam.

- Mesdames, comme vous le savez, Noël est dans moins d'une semaine. Tous les ans, chez Devil's event, nous organisons une fête pour toute l'équipe avant de se séparer le temps des célébrations de fin d'année. L'an dernier, j'avais demandé à Sofia de s'en occuper mais le fiasco de l'organisation accompagnée de l'intoxication alimentaire qui m'a presque tué me laisse dubitatif quant à lui confier à nouveau cette tâche.

J'émis un petit gloussement qui me valut un coup de coude de la part de Siobhan. Liam se mit à rire à son tour, me racontant comment Sofia avait déniché un nouveau chef très à la mode qui, par ses délicates bouchées et ses verrines minimalistes, réussit à envoyer une vingtaine de personnes aux urgences.

- C'est pourquoi je vous confis ce projet. Je sais que je m'y prends un peu tard mais j'avais pas mal de choses en tête ces derniers temps. Vous avez carte blanche, je veux juste que tout le monde passe un très bon moment. Siobhan, tu es l'une des plus anciennes ici et j'ai foi en ton organisation. Roxy, et bien te concernant je pense que tu es l'incarnation même de l'esprit de Noël.

Il devait probablement faire référence à mes boucles d'oreilles en forme de feuilles de houx, mon mini sapin posé sur mon bureau, Franck Sinatra chantant « Jingle Bells » pendant que je travaillais et la tournée de sablés gigantesque que j'avais réalisé pour l'équipe la semaine dernière.

- Merci Liam ! Nous n'allons pas te décevoir. Cette fête sera tellement formidable que le Père Noël lui-même viendra boire un lait de poule !

- Roxy tu sais que le père Noël n'existe pas ?

- Ne le dis pas trop fort, Liam, tu vas te retrouver sur la liste des mauvais garçons ! lui chuchotai-je.

Ce dernier éclata de rire, me répondant, en glissant un regard vers Siobhan, qu'il était déjà considéré comme un vilain garçon. Mon amie, écarlate, sortit de son bureau comme une furibonde. Je remerciais Liam pour cette occasion en or et m'excusais auprès de lui pour mon comportement hystérique et extrêmement jovial des jours qui allaient suivre. Ma famille devant arriver samedi, Liam me donna l'autorisation de les inviter à la fête. J'avais tellement hâte que je ne tenais plus en place. Je fis quelques pas chassés dans le couloir et partis ensuite à la recherche de Siobhan, que je trouvais dans mon bureau.

An irish love (En Réécriture )Lisez cette histoire GRATUITEMENT !