Chapitre 2 réécrit

157 13 8



Une heure et demie plus tard, j'avais terminé de tout déballer et je me plongeais avec délectation dans un bain brûlant, entourée de mousse. L'odeur de vanille m'enveloppa et, fermant les yeux, je décompressai enfin. Je laissai mes pensées vagabonder un moment, pensant à ma famille, à mes amies restées à New York. Totalement enveloppée par la chaleur du bain, mon esprit se focalisa instantanément sur Jamie et repensant à son torse musclé, son regard espiègle, ses fossettes sexy et ses lèvres brûlantes lors de notre baiser, je me laissais totalement aller à fantasmer, m'enfonçant un peu plus dans mon bain moussant.

La sonnerie de mon téléphone me fit tellement sursauter que je faillis boire la tasse en bondissant dans la baignoire. Après m'être assurée que mon cœur reprenait un rythme normal, je sortis de l'eau, me séchai et, enroulée dans une serviette, je me dirigeai vers le salon. Un appel en absence de ma mère. Je composai le numéro que je connaissais fort bien et après quelques secondes qui me semblèrent interminables, j'entendis enfin cette voix familière qui me manquait déjà cruellement.

– Allo ma chérie? Alors l'Irlande?

Je luttai un moment pour ne pas fondre en larmes, ma maman et moi étions tellement fusionnelles.

– Oui maman ça va. Le vol était un peu long mais j'ai réussi à m'occuper comme j'ai pu.

Je me gardais bien de lui ce qu'il s'était passé avec Jamie sinon je pouvais faire une croix sur la soirée chez Devil's Events.

- Et bien, heureusement que le trajet ne durait pas 10h, s'esclaffa ma mère.

– Oui ça c'est sur. Par contre, mon nouveau boss avait envoyé quelqu'un pour me récupérer, une vraie perle! Il s'appelle Nate.

– A ce point?

Je pouffai de rire ce qui intrigua quelque peu ma mère.

– Oui et même plus. Il a été adorable! Il m'a tout expliqué sur l'entreprise, il m'a parlé de lui. J'ai vraiment été très bien accueillie!

– C'est fantastique! Au moins, tu sais que tu peux compter sur quelqu'un et tu ne pars pas à l'aveuglette dans cette société. Et puis tu sais que tu es compétente, sinon il ne t'aurait jamais sollicité pour traverser l'Atlantique aussi rapidement.

– Oui c'est sur.

Ma mère ignorait les véritables raisons de ma « mutation ». Pour elle et tous les autres à New York d'ailleurs, une grosse occasion s'était présentée et étant la plus compétente pour ce poste, je m'étais portée volontaire pour partir. On m'avait expressément encouragé à donner cette version, pour éviter de salir le nom de la boite et la réputation d'Adrian. Monsieur Infidèle étant un homme et une pointure, on préférait éloigner l'élément perturbateur.

– Roxanne tu es toujours là?

La voix inquiète de ma maman me coupa court à mes pensées.

– Oui je suis toujours là. Quoi qu'il en soit, j'ai une maisonnette de fonction magnifique et la ville est merveilleuse, il y a tellement de choses à voir et à faire. Je suis sure que papa et toi adorerez venir passer quelques jours ici.

– Je n'en doute pas Roxy. Nous allons essayer de venir te voir très bientôt.

– Ce serait vraiment super ! Je vais devoir te laisser, maman, il faut que je me prépare à rencontrer mes futurs collaborateurs ce soir. Je suis tellement stressée.

– Il ne faut pas. Sois toi même, tu es tellement extraordinaire. Bisous ma chérie, on se rappelle plus tard.

– Embrasse tout le monde. Je t'aime maman.

An irish love (En Réécriture )Lisez cette histoire GRATUITEMENT !