Chapitre 2

2.6K 209 58


Après une visite complète de l'entreprise et une présentation très détaillée de mes nouveaux collègues, Liam m'avait enfin laissé prendre possession de mon espace de travail. Devil's Events était bien plus qu'une société, c'était surtout une communauté. Pas comme les Mormons, mais on sentait vraiment que tout le monde trouvait sa place avec aisance. Je poussais une porte sur laquelle était écrit mon nom en majuscule suivi de « chargé de projets évènementiels ».  Je prenais discrètement une photo que j'enverrai plus tard à ma famille et à mes amies. J'allumais mon ordinateur portable, checkais mes mails, ouvrais quelques dossiers que j'avais ramené de New York quand quelqu'un tendit un gobelet Starbucks au dessus mon écran. Je relevais la tête, dégainant mon plus beau sourire. Mais l'individu face à moi me le fit ravaler aussitôt. Jamie.

– Salut, me lança t-il

– Salut, maugréai-je

– Nous n'avons pas eu le plaisir d'être présentés il me semble. Je suis Jamie O'Callaghan.

– Roxanne Mullighan, mais tout le monde m'appelle Roxy, lui répondis-je un peu sèchement. Et nous aurions pu être présentés effectivement hier soir.

– Je crois que nous sommes partis sur de très mauvaises bases. J'en suis profondément désolé. Je t'ai mal jugé, j'ai été très désagréable et je me suis comporté comme un véritable...

Il hésita un moment. Je décidais de l'aider.

– Connard? Bouffon? Beau gosse égocentrique?

Il me gratifia d'un sourire à tomber par terre.

– Beau gosse? Voilà qui est intéressant.

Je rougis jusqu'aux oreilles. En même temps, Jamie était très beau, un véritable plaisir pour les yeux à cet instant précis.

Il était à peine plus grand que Liam. Brun, des cheveux mi- longs bouclant sur le dessus, un sourire ravageur remontant légèrement d'un coté, qui lui donnait un air arrogant mais pas déplaisant, une barbe rebelle de quelques jours... Il avait un petit coté golden boy mystérieux façon Christian Bale dans la trilogie des Batman. Mais un détail me troubla plus que tout le reste : ses yeux. Je n'avais jamais vu un regard aussi envoutant. Ni bleu, ni gris, ses yeux étaient clairs, quasiment translucides. Il portait une chemise noire, qui moulait parfaitement ses épaules larges et son torse musclé. Ses manches étaient retroussées et laissaient apparaître des avant-bras robustes. Je déglutis bruyamment et détournais mes yeux de la plastique magnifique de Jamie. Lorsque j'émergeais de ma contemplation, il me fixait avec amusement et une lueur espiègle dans le regard.

– Je te sens subjuguée, j'espère que ça va aller. Je t'ai pris du thé, histoire de me faire pardonner cette première mauvaise impression.

– Nous verrons, Jamie, nous verrons. Je suis très rancunière.

– J'attends de voir ça, Miss America!

Il émit un petit rire grave, posa le blender  sur mon bureau et partit sans se retourner. J'hallucinais complètement! Quel espèce de sale prétentieux! Je lui en donnerai, moi, du Miss America, buveur de bière à la noix!

Siobhan entra dans mon bureau, visiblement amusée.

– Tu pestes souvent toute seule comme ça devant ton ordinateur?

– Non, c'est juste Jamie qui m'a énervé. Il me plombe ma soirée en me traitant de pétasse prétentieuse puis m'apporte du thé le lendemain, me présente des excuses à faire pleurer le Grinch lui même et dans la foulée, il me met super mal à l'aise avec sa plastique de rêve et me provoque en m'affublant d'un surnom stéréotypé! Ce mec est un con arrogant!

An irish love (En Réécriture )Lisez cette histoire GRATUITEMENT !