.46

10.4K 451 123
                                    

Salem aleykoum, Hey

Bissmilah❤

Hidayaa: Libère moi...

Hidayaa

Moi:*En hurlant* Lâche moi, lâche moi, je te jure que je vais tirer si tu continues.

Il avait réussi à m'attraper et pointer son arme sur mon front sachant que j'avais la mienne et que j'avais tout fait pour ne pas la lâcher.

L'homme: C'est moi que tu menaces?

Moi: Tu vois quelqu'un d'autre peut-être?

Lui dis-je en me débattant.

Ya rabbi aide moi.
Sort moi de cette situation et fait qu'il n'est rien arrivé à Issam.

L'homme: Fair pas trop la folle aussi.

Moi: Lâche moi putain tu comprends pas le français?!

L'homme: Si. Maintenant avance et pose cette arme si tu veux pas j'te bute tout de suite.

Moi: Tu me bute ton patron te bute c'est simple.

Je vois qu'il commence à perdre patience alors il me pousse, mais il est con? En me poussant il m'as lâcher, je me suis retournée, lui est un mis un coup de pied là où ça fait mal et puis bah..j'ai courut.

Il me crie et m'insulte de tout les noms tendis que je sors de la maison et court comme j'ai jamais courue en direction du parc où Issam devait rejoindre son père.
Mon arme dans la poche je cour comme si ma vie en dépendait, bon pour le coup je crois qu'elle en dépend vraiment.

Le parc n'était pas très loin, genre cinq minutes, je me retournais sans cesse mais rien, aucun signe de lui. Je sais pas si c'était bien ou mal.

Il y'avais une voiture garée devant la villa, sûrement la sienne.

Arrivée enfin au parc j'étais essoufflée mais quand je vous dit essoufflée c'est vraiment essoufflé quoi, j'avais mal à la gorge quand je respirais et ma tête tournait comme jamais.
J'avais l'impression que j'allais faire un malaise.

La peur se faisait ressentir de plus en plus en moi tendis que je stressais comme une folle en ne voyant Issam nulle part sachant qu'un fou veut m'emmener chez mon père.

J'étais tellement angoissée..je respirais fort et je ne voyais plus très bien.

Un passant s'arrête.

Le mec: Madame ça va?

Moi: Je..Issam..je veux voir mon mari.

Le mec: Votre mari? Il ressemblait à quoi?

Moi: Il..il a les yeux verts et..et..je me sent pas très bien monsieur.

Franchement je savais même plus ce que je disais à ce moment là j'étais complètement à l'ouest je vous raconte même pas.

Le mec: Son prénom??

Moi: I..Issam..

J'étais à moitié par terre le mec me tenait par les épaules pour pas que je tombe.

𝑯𝒊𝒅𝒂𝒚𝒂𝒂: 𝑳𝒊𝒃𝒆̀𝒓𝒆 𝒎𝒐𝒊Où les histoires vivent. Découvrez maintenant