.13

13.7K 547 256
                                    

Salem aleykoum, salut

Bissmilah❤

Hidayaa: Libère moi...

Issam

Ils sont assis à me regarder et à attendre que je leurs raconte.

Moi:*En soufflant* Zehma hier pendant la nuit je me suis levé j'sais même pas pourquoi d'ailleurs c'est pas j'ouvre la porte je tombe nez à nez avec votre pote.

Aymen: Toujours aucun respect en vers elle à s'que je vois bref continue.

Je secoue légèrement la tête avant de reprendre mon récit.

Moi: Et puis bah je lui ai demandé pourquoi elle était réveillée et je lui ai dit de retourner dormir. Bien évidemment c'est une têtue elle est descendue en bas faire j'sais pas quoi et moi j'ai pas cala et j'suis sortie dans la balcon prendre l'air un peu.

Anas: Et après?

Moi: Ta gueule me coupe pas wesh, donc c'est pas je me tourne et je me prend la barre en fer dans le bras.

Aymen: Oh putain la douleur sa mère.

Anas: Miskine de toi.

Moi: Vous imaginez même pas et j'ai fait un bruit tu vois et votre shab elle a débarqué j'lui ai dit "quoi?" hassoul j'sais plus elle a dit quoi après elle c'est taillé dans sa chambre et c'est pas j'entend un crie. Bah c'était son crie je vais voir parceque ahchem tu vois. Je vois y'a une ombre sur son lit.

Anas: Quel bail wesh.

Aymen: Crari vous étiez dans un film d'horreur c'est chouuu.

Moi: Ta gueule et remballe, elle vient se cacher derrière moi cette fragile et moi j'allume la lumière, y'avais un mec avec un barbe blanche et une moustache noir w'Allah j'ai pas capté le bail avec ses chicots jaunes et un couteau te3 les abattoir.

Aymen: Merde Anas on a pas sortie les pop-corn ça devient trop intéressant là.

Anas: De fou là j'ai le seum limite.

Moi: Mais arrêtez de me couper je vais vous hagar, donc je disais Hidayaa elle le vois elle flippe sa race. C'est pas elle s'évanouit la meuf.

Anas: Oh nan meskina!

Moi: Donc bah je la rattrape parceque je suis pas un fils de pute puis je la pose quand même au sol parceque je suis un bâtard mais en fait elle c'était évanoui parceque il a sauter par la fenêtre ce fou.

Aymen: Ah mais je comprends mieux!

Moi: Bon après je me suis dit que on va ramasser le crop aujourd'hui vous et moi.

Aymen: Ah ouais bah ouais.

Anas: Eh mais attend? T'as fait quoi de Hidayaa après?

Moi: Je l'ai posé sur son lit et j'ai essayer de la réveiller au final j'ai réussi avec un mouchoir d'eau glacée.

Aymen: Que c'est hlouu.

Moi: Azy azy ta gueule tu me saoule.

Anas: Ptdrr tu pètes le seum.

𝑯𝒊𝒅𝒂𝒚𝒂𝒂: 𝑳𝒊𝒃𝒆̀𝒓𝒆 𝒎𝒐𝒊Où les histoires vivent. Découvrez maintenant