.21

12.9K 496 131
                                    

Salem aleykoum, salut

Bissmilah❤

Hidayaa: Libère moi...

Hidayaa

On arrive devant un dépôt abandonné, une sorte de garage ou je ne sais quoi.

J'analysais donc cet endroit jusqu'à tourner ma tête vers Issam qui avait une cagoule sur la tête et des gants qui recouvrait ses mains une arme en sa possession.

Je sursaute et lâche un petit cri de surprise.

Moi: Mais..ça va pas??

Issam:*Souffle* Ta gueule. Juste ta gueule.

Moi: Mais tu vas faire quoi avec ça??

Issam: C'est pas tes affaires tu restes dans la voiture et tu bouges pas. T'façon j'vais t'enfermer dedans.

Moi: Fallait me laisser dans la villa tsss.

Issam: Pour que ton daron vienne te chercher et que y'est personne? Mais m.d.r bon j'ai pas le temps tu bouges tu vas voir.

Sans attendre ma réponse il sort de la voiture et m'enferme à l'intérieur puis se dirige vers ce vielle entrepôt cagoulé ganté une arme à la main.

J'ai le droit d'avoir peur là on est d'accord?
J'étais pas entrain de flipper comme une ouf pour rien?
Rassurez moi.

Je souffle en bougeant de partout dans la voiture jusqu'à ce que j'entende un coup de feu qui me fait sursauter comme jamais.

Moi:*En passant mes mains sur mon visage* Issam, Issam qu'est-ce tu fous..

Les minutes passent et elles me paraissent de plus en plus longues.

J'entend une sonnerie puis je vois qu'il avait laissé son téléphone dans la voiture, c'était Anas.
Bon je vais répondre.

Conversation téléphonique

Moi: Allô..

Anas: Wesh? C'est qui là??

Moi: C'est moi Hidayaa.

Anas: Il t'a vraiment emmené avec lui du coup??

Moi: Hum..j'ai peur Anas ça fait plus de 10 minutes qu'il est parti..

Anas: C'est rien t'inquiète il va pas tarder.

Moi: J'ai entendue un coup de feu.

Anas:*Souffle* Panique pas il va revenir.

Moi: Oui mais..vous êtes dans ces histoires vous aussi??

Anas: Un petit peu.

Moi: Pourquoi vous faites ça même??

Anas: Arrête de poser des questions, Issam il va me trucider si je dit un mot de plus.

Moi: Pfff. Oh attends y'a quelqu'un qui sort de l'entrepôt.

𝑯𝒊𝒅𝒂𝒚𝒂𝒂: 𝑳𝒊𝒃𝒆̀𝒓𝒆 𝒎𝒐𝒊Où les histoires vivent. Découvrez maintenant