.42

12.5K 503 398
                                    

Salem aleykoum, Salut

Bissmilah❤

Hidayaa: Libère moi...

Hidayaa

Alors, par où commencer?

Je suis mariée religieusement et civilement à Issam, vous me l'aurez dit je vous aurez pas du tout cru.
Depuis exactement deux jours.
Oui oui deux jours.

Où est-ce qu'on habite?
Dans les alentours de Lyon mais dans une maison.
Ils ont garder la villa mais elle était vide.
Aymen avait commencé à préparer son mariage avec Rania, enfin j'ai envie de dire.
Lénaa et Anas discutaient souvent j'espère que ça mènera à quelque chose.
Et sinon tout le monde se portait bien al hamdoulilah.

Je vous ais passé le mariage etc..parceque franchement ça aurait été trop long et ennuyeux de vous raconter ça appart le fait que j'étais stressée comme jamais j'avais pas grand-chose à dire.

D'ailleurs là je suis en la compagnie de Issam, dans sa voiture entrain de discuter.
On roulait même pas. On s'ennuyait alors on est monter dans la voiture.
On est bizzare? Oui je vous l'accorde.

Moi: Mais Issam..tu travailles où?

Jugez pas il m'a toujours pas dit.

Issam: J'ai ouvert un hôtel au Maroc pourquoi?

Moi: Oh..je savais pas.

Issam: T'es en retard toi hein.

Moi: Mais rassure moi s'il te plaît, t'es pas dans le trafic?

Silence.

Issam: Nan.

Moi: Arrête de mentir, pourquoi tu fais ça?

Issam: Tais toi Hidayaa tu sais rien.

Moi: Pourquoi tu fais ça alors?

Issam: Je fait rien du tout arrête de me prendre la tête.

Moi: Et toi arrête de me prendre pour une conne.

Issam: C'est bon Hidayaa ferme-la je veux pas m'énerver sur toi.

Moi: C'est toi qui est en tord donc c'est moi qui devrai m'énerver.

Il me fusille du regard.

Moi: Vasy moi je descend. Salem.

Issam: Descendre pourquoi faire?

Moi: Mais ça sert à rien on va vraiment s'embrouiller et on va dire des trucs qu'on va regretter après alors laisse moi partir.

Issam: C'est toi t'as cherché la merde.

Moi: J'ai rien cherché, j'ai le droit de savoir, nan en fait je dois savoir.

Issam: Je t'es répondu tu veux quoi de plus?

Moi: Tu me ment Issam et j'aime pas ça.

Issam: Tu comprends pas quoi dans "Je Ment Pas".

Moi: Que tu mens.

𝑯𝒊𝒅𝒂𝒚𝒂𝒂: 𝑳𝒊𝒃𝒆̀𝒓𝒆 𝒎𝒐𝒊Où les histoires vivent. Découvrez maintenant