Chapitre 8 : Il m'avait enlacé...premier souvenir

1.4K 150 93

Ma tête me faisait mal, je ne voyais rien, c'était le noir complet. Des gouttes tombaient sur mon visage, un bruit de tonnerre violent résonna. Je sentis des gens soulever mon corps puis le redéposer rapidement sur le sol dur et froid.

- Les gars, j'crois qu'le gamin est inconscient, appelez l'ambulance !

Quelqu'un s'éloigna et je l'entendis parler à quelqu'un au loin. De longues minutes passèrent sans aucune nouvelle action jusqu'à ce que des alarmes stridentes se firent entendre. Des pas se dirigèrent dans ma direction puis quelqu'un posa doucement sa main sur ma joue.

- Mon grand, tu m'entends ? Tout va bien, on va aller à l'hôpital d'accord ? Je m'appelle Carla, on va s'occuper de toi.

xxx

J'ouvre difficilement les yeux, une lumière blanche m'aveuglant quelques instants. J'essaie de bouger mes doigts et de tourner ma tête et de voir quelqu'un me regarder.

- Maman ! Il est réveillé ! cria la personne à côté de moi.

- Eren, arrête de crier, il a eu un accident, je te rappelle, dit une jeune femme portant une blouse blanche qui se rapprochait doucement de moi.

Elle s'agenouilla près de mon lit, sourit puis posa une main sur ma joue, la caressant doucement.

- Comment tu te sens ?

- J'ai...mal la tête, madame...Ils sont où Papa et Maman...?

Elle soupira avant de me regarder droit dans les yeux.

- Ta maman dort dans sa chambre et ton papa est... mort sur le coup, on est désolés.

J'écarquillai les yeux mais aucune larme ne coula. Je baissai la tête puis deux bras vinrent m'entourer. Je relevai la tête rapidement puis vit le garçon de tout à l'heure m'enlacer.

- Moi, je m'appelle Eren et ça c'est ma maman, alors si tu veux me parler si t'es triste, tu peux ! me dit-il en faisant un grand sourire.

Je le resserrai dans mes bras.

- Bon Eren, laisse-le tranquille, il doit se reposer.

Je me redressai d'un coup dans mon lit puis je soulevai ma couverture et Eren me retint.

- Faut qu'tu restes te reposer, maman a demandé....dit-il en soupirant, et faut écouter maman parce que quand elle est énervée, elle est...pire qu'un ours, finit-il en s'approchant de mon oreille en rigolant. Et... je suis désolé pour ton papa, il détourna le regard rapidement.

- Bon, je m'en vais mais ça va aller avec ta maman ! Et...si t'as besoin, demande à ma maman où je suis.

Il me regarda en souriant puis s'en alla en courant rapidement.

~=~

Petite intervention pour prévenir que les chapitres suivants risquent d'être courts car ce sont des souvenirs. Donc voilà, pas de limite de 1000 mots imposée. :v













【Ereri FR】bleeding.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !