Chapitre 4 : Il avait tenu mon parapluie

1.8K 183 104

Le violent bruit du réveil se fit entendre. Je fis glisser mon doigt sur l'écran de mon téléphone pour couper cet incessant bruit et je reposai ma tête sur mon oreiller. Je me relevai doucement tout en baillant et je jetai un coup d'œil rapide à l'heure indiquée sur mon portable. Je me dirigeai lentement vers la cuisine en me grattant la nuque. Une fois arrivé, j'ouvris le frigo et pris du lait puis saisis les céréales dans mon armoire. Je déposai un bol sur ma table, tirai ma chaise pour enfin m'asseoir et préparer mon repas.

Je mangeai mon déjeuner tranquillement puis lavai rapidement la vaisselle sale. Je retournai ensuite dans ma chambre pour enfiler ma tenue du jour. Quand l'heure fût venue pour moi de retrouver Eren devant l'immeuble, j'enfilai mon trench beige et me chaussai. Je refermai la porte à clé et dégringolai ensuite les escaliers.

Je vis Eren adossé au mur de l'immeuble en train de tapoter sur l'écran de son portable. Il releva la tête un instant et me remarqua. Il secoua la main énergiquement pour me saluer tout en s'approchant de moi.

- Hey Levi, tu vas bien ?

- Je vais bien et toi ?

- Ça va, ça va, on y va ?

J'approuvai d'un hochement de tête et nous commençâmes donc à marcher. Le trajet se fit silencieux, nous marchâmes côte à côte dans la rue sans vraiment se soucier de l'autre. Quand soudain une goutte s'écrasa sur ma tête, puis deux, puis trois. J'ouvris rapidement mon sac pour y sortir mon parapluie puis je me retournai vers Eren. Il était en train d'essayer de se protéger le mieux qu'il pouvait avec sa veste. Quand il remarqua que je le fixai, il sourit d'embarras. Je levai les yeux au ciel tout en soupirant.

- Voudrais-tu partager mon parapluie par le plus grand des hasards ?

- C'est...très embarrassant comme situation, je...je veux bien. Je suis désolé de te déranger.

Je tournai rapidement ma tête vers lui, le fixant mon air neutre sur le visage en lui tendant mon parapluie. Il me détailla de haut en bas puis fût pris d'un éclair de génie.

- Ah...Tu veux que je le prenne parce que je suis plus gr-

- Ferme-la et tiens-le, tu veux ?

Il acquiesça rapidement d'un coup de tête, devenant au passage rouge pivoine. Il saisit le parapluie et le disposa au-dessus de nous.

Quand nous arrivâmes enfin à la porte de l'université, Eren me rendit mon parapluie, s'excusant plusieurs fois de suite à nouveau. Il s'assit sur un muret près de l'entrée pendant que je pénétrai dans l'enceinte de l'établissement. Je me dirigeai tranquillement vers la salle où avait lieu mes cours. Je poussai lentement la porte puis escaladai deux par deux les escaliers des gradins. Je m'assis sur un des sièges, levant le plateau du côté pour pouvoir m'en servir comme une table. Je sortis ensuite de mon sac ma trousse et un bloc de feuilles lignées. Le professeur arriva dans la salle, nous salua et commença son cours sur la grammaire avancée latine.

A vrai dire, je n'avais pas écouté grand chose de cette matinée, j'avais dessiné. Des portraits, ceux de mes défunts proches et Eren. Dès que je l'avais remarqué, je l'avais effacé, il était hors de question que je le dessine et encore moins à côté de bustes de personnes décédées. A la fin des cours, je rangeai mes affaires puis rabaissa doucement la planche en bois. Je me levai de mon siège, mis ma sacoche sur mon épaule et pris la direction de la sortie.

Je rentrai chez moi en faisant un détour chez le fleuriste pour acheter un bouquet pour chaque tombe, je poussai la porte de l'échoppe qui laissa un petit bruit de grincement s'échapper. La jeune femme rousse à la caisse que je ne connaissais que trop bien m'interpella.

- Bonjour mons- Oh Levi, ça fait plaisir de te voir ici, je m'inquiétais vu que tu n'es pas venu hier à l'heure habituelle !

- J'avais un rendez-vous avec quelqu'un.

- Tu vas à des rendez-vous,toi,maintenant ? dit-elle en ricanant.

- Rien de romantique, Petra, c'était juste un rendez-vous de politesse car il voulait me remercier de l'avoir aidé , c'est mon nouveau voisin.

- Je vois, je vois, les mêmes que d'habitude ?

Je fis un mouvement affirmatif de la tête, elle prépara rapidement mais délicatement les bouquets et me les tendit.

- Le prix n'a pas changé entre temps, me sourit-elle, à part si tu veux faire plaisir à ta fleuriste préféré, ria-t-elle.

- Tu peux toujours rêver.

- Tu brises mon cœur de jeune enfant, Levi, dit-elle en faisant semblant de renifler.

Je la saluai d'un signe de main et sortis de la boutique. Le vent s'était levé entre temps, je mis rapidement mon écharpe correctement autour de mon cou et je rentrai le pas lent chez moi. Une fois arrivé devant mon appartement, je déverrouillai rapidement la porte, enlevai mes vêtements de dehors et me dirigeai jusqu'à la cuisine pour me préparer un thé noir. Je pris le journal du matin-même et commença à le feuilleter, tranquillement, tout en buvant quelques gorgées de ma boisson chaude.

Une dizaine de minutes plus tard, je me décidai donc à aller rendre visite à mes proches au cimetière. Je me rhabillai rapidement, n'oubliant pas le bouquet, pris rapidement mes clés et sortis de mon studio.

Lorsque je refermai doucement la porte, j'entendis quelqu'un m'appeler.

- Levi ? Rebonjour ! Ça a été les cours ce matin ?

Je me retournai donc vers la dite-voix et remarquai Eren, chaudement habillé, sortant également de son appartement.

- Bien sûr et toi ?

- Comme d'habitude, ça a été.

Il remarqua les bouquets dans mes mains.

- Tu vas voir quelqu'un ? Elle va être gâtée cette personne dis-moi !

- Non, je me rends juste au cimetière, je dois rendre visite à quelqu'un.

- Ah, toi aussi ! Je vois ! On a plein de choses en commun finalement, me répondit-il le sourire aux lèvres. Ça ne te dérange pas que je vienne avec toi ? C'est-à-dire que c'est déprimant d'y aller seul.

- Si ça te fait plaisir.


~x~x~

Bonjour à toutes et à tous, je ne fais jamais de notes d'auteur à la fin d'habitude, mais c'était juste pour m'excuser de mon retard d'une semaine, à vrai dire, j'ai essayé d'écrire mais l'inspiration ne venait pas. Je vous invite, pour ne pas être dérangé par ces notes plus tard, de me suivre sur mon rantbook, intitulé "Les conneries d'Asami"où je noterai mes raisons d'absences ou quelconque information importante à partir de maintenant.

Merci de m'avoir lue jusqu'ici et désolée pour cette petite interruption.

Asami

【Ereri FR】bleeding.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !