♠ Chapitre 8-

5.5K 298 12

NA; Je tiens déjà à m'excuser de ce chapitre. Je dois dire qu'il m'a été difficile de l'écrire par manque d'inspiration. Ce chapitre risque donc d'être un peu lourd à lire mais il menera ensuite à certaines révélations. Voilà ;) N'hésitez pas à commenter et à aimer, ça me fais toujours un grand bien surtout en voyant les 300 vues en moins de deux semaines ! Merci encore et bonne lecture ;)

J'avais serré les poings tout comme ma machoire.

À tour de rôle,ils s'abattaient sur le torse légèrement musclé d'Harry qui lui, riait sans broncher sous mes coups. J'avais le souffle saccadé et mal à la gorge.

Lorsque j'étais arrivée face à la porte menant au sous sol, Harry était arrivé de nulle part me faisant une peur bleue.

-Imbécile! Idiot! Sans cervelle! Débile! hurlais je haineuse.

Ça me faisait du bien je dois dire.Mes coups n'étaient seulement pas dû à la frayeur que m'avait faite Harry mais je défoulais de toute la frustration qui s'était accumulée ces deux derniers jours en moi.

J'abattis une dernière fois mon poing contre l'épaule du garçon qui n'avait pas effacé son sourire. J'inspirais profondémment pour réccupérer mon souffle,mes mains retombaient lourdement le long de mon corps.

- C'est bon t'as fini? Me demanda ce dernier en baissant son regard sur moi ,un sourcil retroussé.

J'hochais la tête en guise de réponse tandis que je tentais de respirer sans peine ,mon coeur battant.

- Je ne me souviens pas être un Punching Ball. poursuivit Harry.

J'inspirais profondémment avant de retrouver cette régularité de mes battements.

-Pour moi tu l'es depuis longtemps tu sais. répondis je enfin avant d'ajouter, Alors?
- Quoi?
-Et bien le générateur? Il y en a un ou non? T'as été pour ça quand même!
- Ah ça ! Peut être... Peut être pas. me répondit il simplement. Un sourire curva son visage tandis qu'il tourna les talons et s'éloigna.

J'ecarquillais les yeux,haussant les sourcils. J'étais abasourdie. '' Peut être, peut être pas.'' Ce n'était pas une réponse à mes yeux !

-Harry ramène tes fesses ici! Répond moi! hélais je assez fort pour qu'il m'entende. Mon regard le suivait,le voyant s'éloigner au fond du long couloir menant au réfectoire.
- Je t'ai déjà répondu, peut être ,peut être pas. cria-t-il également afin que je puisse distinguer ce qu'il disait.

Coincée au lycée.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !