☀13

1.3K 76 1

Kaitlyn

Je me comporte comme une femme au foyer inquiète pour son mari. Mais je ne peux pas m'en empêcher. Je suis inquiète pour lui, il vient de partir sans rien dire. Mais au moins Dalia est partie. Je ne pense pas que j'aurais survécu si elle était dans cette maison. Elle me reprocherait probablement tout ça.

"Calme-toi Kaitlyn", dit Leah en essayant d'arrêter les allées et venues que je fais dans la cuisine

"J'aimerais pouvoir le faire, mais je ne peux pas. Je m'inquiète pour lui. Il est parti sans voiture" Je suis frustré et effrayé.

Effrayé par ce qui pourrait lui arriver

"Il le fait parfois et va courir pour se défouler. Bien qu'il ne manque jamais le dîner comme il l'a fait ce soir"

Cela m'a rendu encore plus anxieuse

"Je ne sais pas ce que j'ai fait de mal Leah. Une minute, on discute et la minute suivante, il frappe le mur et sort de la maison." Je soupire finalement en m'asseyant sur l'une des chaises de cuisine.

"Kayden peut être..."

" un peu trop difficile à gérer. Et on dirait que tu n'es pas assez forte pour une personne comme Kayden. Je veux dire... tu pleures déjà après un petit combat", une voix interrompt Leah.

Je reconnus instantanément la voix et soupire bruyamment. "Je ne suis pas d'humeur à me faire chier, Ren", lui répondis-je.

Leah semble surprise par ma réponse. Mais je ne le suis pas. J'ai l'impression que tout le monde pense que je suis un enfant dans cette maison et je n'aime pas ça du tout. Mais je ne veux pas mettre Kayden dans une situation où à chaque fois qu'il sort il doit s'inquiéter de revenir à la maison et de trouver son animal de compagnie chevauchant une certaine femme de chambre et essayant de lui arracher les cheveux.

Heureusement, après ma réponse, Ren sortie en me laissant avec Leah

"Mon Dieu, Leah, que dois-je ..." Je suis coupée quand j'entends le bruit de la  porte d'entrée.

Je suis sorti en courant de la cuisine, mes yeux le cherchant partout

Et puis je l'ai vu. Il était debout là avec sa chemise noire déboutonnée et elle avait l'air mouillée, son gilet blanc était plein de… sang. J'ai tout de suite sauté dans l'action. Je ne sais pas si c'était à cause de l'inquiétude ou de la montée d'adrénaline provoquée par la pensée qu'il peut être blesser.

"Ooh mon Dieu ... Ooh mon Dieu." Je chante en courant vers lui

Mes mains parcourent frénétiquement son corps, à la recherche de la blessure qui lui fait tellement saigner.

Et surprise surprise, je n'en trouve aucune. En réalisant que le sang n'est pas de lui, mes mains se gélent  immédiatement.

Je lève les yeux vers lui et vis son expression passer de confu à inquiet. Je m'éloigne de lui, mes yeux se posant sur mes mains maintenant sanglantes.

"Lyn ..." dit-il en faisant un pas vers moi.

Je fait un pas en arrière, levant les mains en l'air pour lui montrer qu'il ne devrait pas s'approcher de plus près.

"Lyn..." essaye-t-il encore mais je secoue la tête.

Mon cœur bat la chamade et soudain je me sens incapable de respirer.

"Jésus, Lyn, calme-toi" crie-t-il presque.

Mais je suis bien absorbé en régulant ma respiration pour l'entendre. J'essaie de fermer les yeux, de sorte que les images malsaines se formant dans ma tête s'évaporent.

My Master ✅Lisez cette histoire GRATUITEMENT !