☀20

1.1K 75 7


Kaitlyn

Je suis restée figé. Qu'est-ce qui vient de se passer?

Je suis restée là, la douche coulant toujours et j'étais seul. Kayden venait de sortir après avoir avoué mes sentiments pour lui. Il était fâché.

Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi il est fâché, il l’a dit en premier et je lui ai répondu tout simplement. Ce n’est pas que je ne le pensais pas, je le pensais vraiment. Mais il n'a pas le droit de se fâcher. Il l'a dit d'abord. Qu'attend-il de moi?

J'enroule une serviette autour de mon corps et sors de la douche. Le fait que je sois nue sous cette fichue serviette ne semble plus important

"C'est quoi ce bordel?" ai-je demandé à Kayden à la minute où je suis rentré dans la pièce

Il me regarda avec un regard noir.  Ses yeux étaient froids et ne contenaient aucune émotion.  L'intensité que j'avais vue quelques minutes auparavant avait disparu depuis longtemps. 

"Kayden, parle-moi!" Je lui ai crié une fois de plus.

Il a continué à m'ignorer et je jure que je perdais la raison pour laquelle j'essayer de comprendre ce que j'avais fait de mal.

Je marchai vers lui timidement.  Il se tenait devant le lit, ses mains sur sa taille, ses yeux sur moi. 

"Kayden, s'il te plaît" dis-je et ma main tendit le bras pour le toucher, mais il tressaillit et l'empêcha d'entrer en contact avec sa peau

"Tu veux mourir!" Cria-t-il soudainement. 

Je l'ai regardé, confuse.

"Que veux tu dire par là? "

" Comment peux-tu dire que tu m'aimes? Qu'est-ce qui ne va pas chez toi, au nom de Dieu?"

Bon si je pensais avoir été confuse auparavant, maintenant je suis sérieusement confuse.

"Qu'est-ce que tu veux dire par qu'est-ce qui ne va pas chez moi? Dois-je te rappeler que tu l'as dit en premier?" Je lui ai demandé

Il resta silencieux. 

" C'est pas parce que je te l'ai dis que ça te donne droit de le dire en retour, tu es mon animal de compagnie putain, je peux te faire ce que je veux et te dire ce que je veux" il grogna

Ses mots ont fendu mon cœur. Où est ce que mon Kayden est passé tout soudainement. Je me tenais là, figée, regardant l’homme à qui je venais de dire que je l'aimais. L’homme qui m’aimait aussi ou du moins qui l'avait prétendu.

Les larmes coulèrent sur mes joues alors que je fixais ses yeux de pierre glaciale. Ces mêmes yeux qui avaient gardé une telle chaleur.

"Dis-moi juste une chose, est-ce que tu le pensais vraiment?" Demandai-je.

Ses yeux se ramollirent un peu, puis ils retournèrent à leur regard froid et dur.

"C'était à cause de la chaleur du moment" dit-il, "Je ne voulais pas dire ça"

Mon cœur s'est brisé. J'ai eu envie de mourir . Non, je me sentais morte.

Je le regardai, mon corps tremblait.

"Je serai dans ma chambre si vous avez besoin de moi, Maître" murmurai-je.

Je commençai à m'éloigner de sa chambre, ne me préoccupant pas du fait que je sois seulement en serviette.

"Lyn" appela-t-il mais je ne m'arrêtai pas. Je continuai à marcher vers la porte en silence. Puis je m'arrêtai juste avant d'ouvrir la porte.

"Quand ils m'ont dit que vous étiez un monstre, je pensais que vous aimiez faire du mal au gens, que vous aimiez seulement infliger des douleurs physiques. Je ne savais pas que vous vous aimiez jouer avec les émotions des gens et les tuer à l'intérieur. Mais maintenant je le sais. "Je me suis arrêté.

My Master ✅Lisez cette histoire GRATUITEMENT !