chapitre 1

138 15 3

Qu'est-ce qu'elle vient de dire ? Elle est cinglée cette nana !

- Papa ? fis-je plus que déconcerté. Allez dégage d'ici, j'ajoute impassible en avançant pour la menacer.
- Hey, a-attend ! Tu ne me laisses même pas t'expliquer.
- Je m'en contre fiche.

Bordel, elle ne pourrait pas simplement sortir de chez moi pour me laisser dormir. Je m'approche encore et la voilà qui court autour du divan. J'arrive pour l'attraper qu'elle fait une roue avec le dossier du sofa. Cette fille commence à m'énerver gravement. Ça y est, j'ai réussi à attraper l'un de ses bras. Je la tire vers moi, la soulève et la balance contre mon épaule comme un sac de patates.
Elle se débat le plus qu'elle le peut, mais en vain, parce que ça n'amène à rien. Je suis trop fort pour elle. Je me dirige vers la porte d'entrée.

- Attends ! finit-elle par dire. On ne pourrait pas s'asseoir et discuter deux petites minutes.
- Cela fait déjà trop longtemps que tu es là.
- Mais...

Elle n'a pas le temps de finir sa phrase que je la jette par terre en dehors de mon condo. Pour qui elle se prend celle là ?

- Aïe ! Tu pourrais être plus délicat, dit-elle en essayant de s'asseoir.
- Je n'ai pas à être délicat avec une fille qui entre par infraction chez moi.
- C'est le gardien qui m'a fait entrer!

Je claque la porte. Pauvre fille, c'est une cinglée. Comment cela ce fait-il que Seth l'ait laissé entrer? C'est vraiment étrange. Je suis sûre que c'est une erreur.

- Pourquoi tu ne me laisses pas t'expliquer, papa ! hurle-t-elle.
- La ferme !

Ce qu'elle m'énerve. Papa ? Je ne peux pas être son père. Pas à l'âge qu'elle a. Elle doit retourner dans son asile avant de ne causer des problèmes à d'autres personnes. Tiens, elle n'hurle plus. Je regarde par le judas. Plus personne. Elle a abandonné vite. Trop vite... D'ailleurs la façon dont elle s'était installée était un peu trop aisée pour une fille qui rencontre son père pour la première fois. Puis, merde, je ne suis pas son père !
Bon, maintenant qu'elle n'est plus là, pas besoin d'appeler l'hôpital psychiatrique pour que quelqu'un vienne la chercher. Je peux enfin allez me doucher.

*

Ce que cela peut faire du bien. Je sèche un peu mes cheveux en les secouant avec ma serviette avant de ne l'enfiler autour de ma taille. Je me dirige vers la cuisine pour me faire un petit quelque chose à manger. Juste avant que je n'ouvre mon frigo, ma sonnette retend. Ne me dites pas c'est cette pauvre fille qui revient à la charge.
Je soupire bruyamment et regarde de nouveau par le judas. Quelle invention merveilleuse ! Tiens, c'est Seth, qu'est-ce qu'il me veut ? J'ouvre la porte.

- Yo, Alex.
- Hn. Quoi ?
- Regarde à tes pieds.

Je m'exécute. Ah, bordel. Elle était là finalement.

- Je regardais les caméras quand j'ai vu ça. Pourquoi elle est dehors et surtout couchée devant ta porte.
- Tss, elle essaie de me faire croire que c'est ma fille.
- Oui, elle me l'a dit.
- Et tu crois ça, idiot ? Tu sais quel âge elle a ?
- Quinze ans, bientôt seize.
- Comment..? Laisse tomber. Cela voudrait dire que j'avais quinze ans quand je...
- Est-ce impossible..?
- ...
- Alex , je te connais presque depuis toujours et je sais qu'à quinze ans tu es sorti avec une fille et c'était du sérieux.
- Ne me dit pas que tu la crois ?!
- Si.

Il me regarde d'un air si sérieux que je sais que je ne dois rien ajouter. Ce n'est pas tous les jours qu'il fait cette gueule. Par contre, pour ce qui est de croire cette fille aux cheveux roses, je n'y arrive vraiment pas. La fille avec qui j'étais au lycée m'a laissé tombé pour un autre. Elle me serait revenue si elle avait été enceinte de moi, j'en suis persuadé. De toute façon, si ça avait été moi le père elle ne m'aurait jamais quitté...

Hey , Daddy !Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant