chapitre 10

64 10 1

Pdv Omnisient

- Désespéré... Tu étais désespéré, sinon... Pourquoi n'as-tu pas tué cette fille avant de n'essayer de te débarrasser de mon frère?

Un long silence perpétuait dans la grande pièce d'interrogatoire. L'agresseur n'avait pas ouvert la bouche. Jamais. Et il n'allait probablement jamais le faire. Isaac le savait.

- Ce n'était qu'une fille sans importance. Pourquoi ne pas l'avoir éliminer sur le champ?

L'assassin sourit. Isaac continuait de le regarder d'un air glacial et lentement il prit son arme de sa ceinture. Toujours les yeux rivé sur le criminel.

- Il y a trois balle dans ce revolver, dit le Smith .

Il fit glisser la roulette pour lui montrer et la fit rouler. Il pointa l'arme vers le tueur.

- Torture psychologique.

Ce fut la première fois ou Isaac sourit depuis le début de l'interrogatoire et ce sourire n'avait absolument rien de rassurant pour l'assassin.

- Trois, deux... un! lança Isaac .

Il vit l'homme sous ses yeux sursauter quand l'arme s'activa, mais aucune balle n'en sortit. Il fit tourner de nouveau la roulette et pointa son arme une nouvelle fois vers le tueur. Sans même compter il tira.

- Bordel! sursauta le criminel.
- Alors, on continu? fit le Smith. Trois, deux...

Isaac voyait qu'il ne tiendrait plus longtemps. Cette torture était peut-être l'une des pires. Il enclencha de nouveau l'arme et il vit la mâchoire de l'assassin se crisper.

- Pourquoi ne pas avoir buter la fille pour te libérer le passage? dit Isaac en pointant encore son arme vers l'homme en face de lui.
- Quel con! hurla presque de rage le tueur en entendant de nouveau l'arme ne tirant rien. J'me fout c'te garce! L'important était de buter l'autre.
- Simplement? demanda Isaac recommençant son manège et tirant encore une fois que du vide.
- Merde! sursauta de nouveau l'homme. M-ma mission n'était que de buter l'autre! J'obéi aux ordres, merde!
- Oh... Aux ordres. Qui te les donnes?
- Tss...

Une autre détonation sans balle fit tressaillir l'agresseur.

- Putain, Smith! La seule chose que je peux te dire c'est que ton pauvre petit frère s'est enfui comme un lâche devant moi et ce à la demande d'une pauvre fille!

L'aîné Smith se leva, fit de nouveau tourner sa roulette et tira. Une balle en sortit et atteint le cœur noircit de l'assassin.

- Arg...

Sous l'impact, l'homme avait reculé le faisant basculer sur le dos. La joue contre le carrelage froid, il frémissait de douleur.
Isaac le fixa de ses yeux glacials et quitta la pièce, le laissant se vider tranquillement de son sang.

Pdv Alex

J'ouvre les yeux. J'ai l'impression d'avoir été écrasé par un autobus... Je me redresse et enlève les couvertures. C'est ma jambe gauche qui me fait le plus souffrir et effectivement il y a un bandage après celle-ci. Je passe ma main droite sur mon visage et l'arrête à mon menton. Que m'est-il arrivé?
Je me lève. J'arrive à marcher malgré la douleur et rendu dans la cuisine ça me frappe. Hier... Kaylee... Le... tueur..? Je me rappelle tout, mais il n'y avait personne dans mon lit tout à l'heure. Où est-elle passée? J'ai l'impression que cette histoire n'est qu'un rêve, mais pourtant ma blessure me prouve bien le contraire...
Le téléphone sonne, je réponds.

- Hn?
- M. Smith, vous êtes en retard à votre réunion de ce matin. Je la repousse d'une heure, alors je vous attends.
- Kaylee? je demande incertain.
- Au revoir, M. Smith.
- Quoi..?

Hey , Daddy !Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant