chapitre 12

54 10 1

Pdv Alex
 
- Alex , je ne peux pas te laisser faire ça.
 
Je regarde mon ami dans les yeux. Il me retient. Ce qu'il ne comprend pas encore c'est qu'il n'a pas le droit de me retenir. Il sait autant que moi que s'il était à ma place, il ferait exactement la même chose. Je reste donc muet et continu de le fixer.
Après je ne sais combien de secondes ou minutes, il finit par lâcher mon bras. Je lui fais un signe de tête et m'apprête à descendre de l'appareil quand je l'entends me dire d'attendre, ce que je fais.
 
- Il n'est pas question que je te laisse y aller seul, je t'accompagne.
 
J'aurais voulu lui dire de rester dans l'avion et d'insister pour y aller seul, mais en fait, je n'ai pas la moindre idée de ce que je vais faire. Je ne saurai même pas par où commencer. Comment la retrouver?
Je quitte de l'appareil et attend mon ami. Lorsqu'il sort, je ne peux m'empêcher de le remercier.
 
- Qui serais-je pour te laisser te jeter dans la gueule du loup tout seul? me répond-t-il. Allez, je m'occupe de chercher les infos.
 
Nous marchons vers la sortie de l'aéroport, Seth son portable contre l'oreille. Je ne sais même pas qui il appelle.
 
- Isaac? Oui, c'est Seth.
 
Merde! Il va nous faire griller. Quel con!
 
- Oui, le décollage s'est parfaitement déroulé... Mais en fait, Alex à insister pour que je t'accompagne dans cette mission, il m'a donc jeté en dehors de l'avion. [...] Je n'ai pas eu le choix! [...] Oui, bien sûr. [...] Où en est Kaylee? [...] D'accord. [...] Hum... Ok. [...] Dans le fond tu veux carrément qu'elle... [...] Oui, compris, je reste à l'écart. Par contre dès qu'il arrive quoi que ce soit tu me préviens. [...] Ouais.
 
Il range sont portable dans sa poche et se tourne vers moi. J'ai écouté chacun de ces mots et une phrase m'a donné froid dans le dos...
 
- C'était quoi ça : « Dans le fond tu veux carrément qu'elle... ». Qu'elle quoi? je demande.
- Isaac veut absolument qu'elle se fasse enlever... dans les bas quartiers. Tu vois, à ces endroits il n'y a presque personne et ainsi elle peut se faire... agresser sans que personne n'appelle la police.
 
Je ne sais pas qu'elle tête j'ai faite, mais Seth a tout de suite répliqué.
 
- Ne t'inquiète pas, Kaylee est une dure!
- Non, attend...  Ne pas m'en faire? Tu l'as dit toi-même, elle va se faire agresser. Bordel! J'aurais dû la convaincre de ne pas le faire. Foutu plan de merde! Qu'est-ce qu'on attend? Il faut se bouger.
- Alex... On ne peut p...
- Quoi? Merde, Seth, arrête, tu as dit que tu m'aiderais, allons-y.
 
Je me dirige vers la sortie à pas rapide, quand j'entends mon ami me dire :
 
- Tu l'aimes vraiment, n'est-ce pas?
 
Je me fige. Je sens une main sur mon épaule. Je suis plus que conscient que je n'ai pas dû être évident à suivre dans ma vie en générale. Probablement que celui d'entre nous deux qui supportait l'autre, c'était plutôt lui. Je ne sais pourquoi cette question me fait réaliser tout ça, mais je pense avoir été un bel imbécile envers lui. Il a toujours eu raison, il comprenait tout. J'ignorais totalement ce que c'était que d'aimer vraiment avant maintenant.
 
- Oui, je l'aime, dis-je en me retournant vers lui.
 
Seth a un sourire compréhensif et rassurant sur le visage, mais ses yeux me témoignent qu'il y a quelque chose que je n'ai pas saisi.
 
- Écoute, ce que fait Kaylee pour toi en ce moment, c'est exactement ce que tu t'apprêtais à faire maintenant. Elle est en train de te sauver.
- Où veux-tu en venir?
- Je te promets de te mener à elle, mais il faudra laisser les choses se passer. Il est impératif qu'elle se fasse enlever pour nous mener dans le nid.
- Mais, s'il l'emmène complètement dans un autre endroit? S'il essaie de semer une fausse piste? Ce n'est peut-être qu'un jeu pour lui. Torturer sa famille encore... Et encore.
- Tu as peut-être raison, mais selon Isaac , Wilden vous veut devant lui. Il veut vous attirer. Nous allons lui donner exactement ce qu'il veut, maintenant que nous sommes toujours au États Unis. Dieu sait que ce n'était pas la meilleure idée, mais bon, passons chez moi, j'ai de l'équipement qui nous sera utile. Autant arriver armés jusqu'aux dents.
 

*

Olivia, la femme de Seth, nous fait entrer précipitamment dans l'appartement.
 
- Vous avez perdu la tête? Isaac sera plus que furieux de vous voir encore au pays.
- Bonsoir chérie, dit Seth l'embrassant sur la joue au passage. Il est au courant pour mon cas, j'ai préféré lui faire croire que son frère s'était envolé pour le Canada. Il finira par se rendre compte de la supercherie bientôt, si ce n'est pas déjà le cas.
- Quoi? m'exclamé-je.
- Isaac t'a certainement fait surveiller par d'autre personne que moi. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne sache. Oli', où j'ai laissé les clés du bureau?
- C'est moi qui les ai, fait-elle en les lui lançant. Alex ne reste pas là.
 
Je secoue la tête et me précipite vers mon ami. Est-ce que moi aussi je pourrais avoir une anodine conversation telle que « où sont mes clés, chérie? » avec Kaylee un jour ? Le désir de l'avoir à mes côtés résonne dans tout mon être. J'en ai le cœur qui se débat et en voyant le bureau de Seth, l'espoir de pouvoir servir à quelque chose se fait enfin ressentir.

Hey , Daddy !Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant