Je déteste les hommes violents

4.1K 100 15

Toute le monde resta silencieux.

Louis; tu..tu as peur de m'aimer?

Moi: non, j'ai peur que l'amour me fasse mal. J'ai peur que tu ne m'aime plus. J'ai peur de te perdre. De perdre tes yeux bleus et ta chaleur.

Il en avait les larmes aux yeux.

Louis: tout va bien aller ma cocotte. je t'aime et jamais je ne te ferais du mal. Jamais.

*

Je suis toute seule dans mon appart que je partageais avec Félix avant. Louis est parti chercher ces trucs dans son appart a lui. il va venir habiter avec moi. Pour l'instant il ne va que dormir chez moi ce soir, mais ,éventuellement, il va emménager avec moi.

Moi et Louis, on a pas eu beaucoup de mal à se réadapter à la vrai vie. non parce que en fait, presque tout est pareil. c'est vraiment étrange car on dirait qu'on vit dans un rêve mais non. ;) bref, quand on est sortit du centre où c'est passer la mission pour nous sauver, il y avait pleins de paparazzis. Les gars étaient contents de revenir a leur vie de stars tout comme Katy. Et puis, je souriais de toutes mes dents. j'étais très heureuse de pouvoir sortir rencontrer le réel. Tout allait bien jusqu'à temps que quelqu'un cri " Hey Juliette! Je peux t'acheter de la drogue?" et puis ils y a eu des rirent méchants et diaboliques qui ont résonner dans mes oreilles. les haters. Ils font chier.

Ah Louis est la!

J'alla lui ouvrir la porte.

Moi: entre Lou!

Il me fit un gros sourire mais celui ci s'effaça rapidement.

Moi:quoi?

Louis: Tu sais très bien.

Moi: Oh Lou j'ai pas envie de parler de ça maintenant...

Il me plaqua lourdement contre le mur. son regard en disait long, le Louis qu'il y avait dans le rêve viennait de s'évaporer. Le beau gars aux yeux bleus que j'aimais est entrain de retomber dans son ancienne vie.L'ancien Louis revient parmi nous.

Moi: Lou stp... Ne retourne pas là-bas... Fait le pour moi, pour toi...

Louis appuya plus fermement son corps contre le miens me bloqua ainsi le souffle. je sentais son souffle sur mes lèvres et je remarqua comment il était calme. Comment la violence de son geste ne le dérangeait pas du tout.

Louis: ne me supplie pas en plus Juliette. tu sais très bien que je tiens à mon pouvoir de dirigeant.

Moi: Lou...tu..tu m'étrangles...

Louis: Retient bien une chose Juliette Horan, je t'aime. plus que tout. Et je te forcerais à rester avec moi jusqu'à la fin de nos jours. Alors il va falloir te faire à l'idée que ton petit ami est un dealer,violent, qui demande du respect.

Il me lâcha suite à ces mots percutant. Je m'attendais a tout, vraiment TOUT, mais certainement pas a ça. Il m'avait fait peur et je pense que c'était ca son but.

Louis: Tu viens babe? On va se faire des pâtes pour souper.

En plus, il est bi-polaire.

Il était déjà dans la cuisine alors que moi je reprenais mon souffle doucement et j'essayai d'enregistrer ce qui c'était passé.

Moi: oui...oui j'arrive.

J'arrivais dans la cuisine en tremblant. Louis se retourna. Il coupait des légumes et le fait de le voir avec un couteau entre les mains me fit frissonner. J'espérais que l'homme gentil du rêve resterait dans la réalité

You and ILisez cette histoire GRATUITEMENT !