Dans la vie, on a toujours le choix

15 2 0
                                                  

Dans la vie, on a toujours le choix. Je vous donne quelques exemples :

- Aller à Paris visiter un salon professionnel en voiture

Ou

- Aller à Paris visiter un salon professionnel en Thalys

Je choisis le train.

Pourquoi je choisis le Thalys : parce que je prends la parole lors d'un atelier-débat : « Aléseuses-fraiseuses à l'heure de l'Internet des objets : perspectives et réalités » et que je souhaite relire mes notes.

- Prendre un billet Confort 1

Ou

- Prendre un billet Confort 2

Je choisis Confort 1

Pourquoi je fais ce choix : C'est plus l'algorithme qui remplit les trains en faisant payer un maximum à un maximum de monde qui a fait ce choix pour moi. Au moment où j'ai réservé, les billets Confort 1 étaient moins chers que les Confort 2.

- Rester silencieux

Ou

- Adresser la parole à ma voisine de compartiment

Je choisis de lui adresser la parole.

Pourquoi je fais ce choix.

Parce qu'elle a la beauté étrange des femmes slaves, parce qu'elle a la pommette taquine et le regard félin, parce qu'elle est passée d'une revue scientifique en italien à une revue scientifique en anglais tout en répondant - en russe - à un correspondant. Parce qu'elle emploie un modèle de smartphone que je n'ai jamais vu et que je change de smartphone plus souvent que d'avis sur qui va gagner la Barclays Premier League cette année.

Proposer d'aller lui chercher un café à la voiture bar

Ou

Ne pas lui proposer d'aller chercher un café à la voiture bar

Je choisis de lui proposer

Pourquoi je fais ce choix : parce que la conversation est bien engagée entre nous, parce qu'elle m'a dit qu'elle a quitté son petit ami il y a six mois, parce qu'elle parle un français parfait, parce qu'elle a un rire si joli qu'on voudrait que ce soit un animal pour le montrer à des enfants dans des zoos ou dans des documentaires. Ce n'est pas un petit animal mignon, c'est juste un petit rire. Tout ce qu'elle dit à mon sujet me met en valeur. Elle s'intéresse aux mêmes choses que moi, tout ce que je dis a l'air de la passionner. Bref, c'est le genre de femme qui donne envie qu'on lui propose un café.

Me précipiter vers ma place et poser le gobelet pour le thé de Ekaterina

Ou

Laisser passer le vieux prêtre noir et aveugle que les journalistes et photographes ont accompagné jusqu'à la porte du Thalys

Je choisis de laisser passer.

Pourquoi je fais ce choix : parce que j'espère impressionner Ekaterina, parce que ce vieux monsieur a un visage doux et paisible avec un large sourire, parce que je me dis que ça me fait un point de karma, parce qu'on m'a appris à respecter les vieux, les aveugles et dans une autre mesure les noirs et les ecclésiastiques et que là, c'est le grand cumul.

Après avoir renversé une goutte de mon café sur sa jupe beige clair, regarder le visage de Ekaterina

Ou

Après avoir renversé une goutte de mon café sur sa jupe beige clair, regarder les jambes, les mollets, les chevilles et les escarpins de Ekaterina

Pulling a BradburyLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant