L'averse de 13 h 37

22 2 0
                                    














Bruxelles, un samedi d'octobre.


Amedeo, 32 ans.


Je m'appelle Amedeo. Je suis la statue vivante qui amuse les touristes à une rue de la grand-place de Bruxelles. Je m'installe vers dix heures. Je grimpe sur un tabouret et je prends la pose. J'ai déjà reçu des pièces en euros de presque tous les pays possibles, même le Vatican. Il ne manque que des euros de Monaco. La première chose que je fais quand je descends de mon piédestal, juste après m'être étiré c'est examiner les pièces de deux euros. Si c'est une pièce commémorative, je sais que je peux la vendre plus que deux euros rue du Midi. Sinon, et bien j'ai deux euros pour acheter quelque chose à manger au Lidl de la rue Van Artevelde.


J'habite dans un squat «quelque part dans le pentagone». Je ne veux pas en dire plus parce que je veux y rester. Je fais la statue cinq ou six heures. Je mets de côté de quoi me payer un billet pour Barcelone. Il paraît que les statues vivantes y gagnent mieux leur vie que partout en Europe. Je me dis que la misère est moins pénible au soleil. J'ai acheté un livre d'espagnol chez Pêle-Mêle. Je tends l'oreille quand des touristes hispanophones passent devant moi. Je commence à reconnaître des mots, à comprendre des bouts de phrase.


Quand je ne fais pas la statue, je fais de la peinture. Je montre mes toiles à des galeries. Ils aiment, mais pas au point de m'exposer. J'en ai déjà vendu trois. J'ai donc fait mieux que Van Gogh de son vivant.


Je suis installé au carrefour formé par la rue de l'Amigo, la rue des Pierres, la rue de la tête d'Or et la rue du Marché au Charbon. Je suis au coin de la rue des pierres et de la rue de la Tête d'or. D'où je suis, j'aperçois au loin le commissariat de police. Je me dis que je suis plus en sécurité là.






Jade-Fleur, 29 ans


Je suis la meilleure amie de Coraline. On a usé nos culottes en coton sur les bancs de la même école pendant six ans. Ce midi, nous avons bu un café chez Peck 47. Elle pense que Bruno s'éloigne de lui et qu'un enfant renforcerait leur relation. Je lui ai conseillé de prétendre avoir un peu de retard menstruel, même si ce n'est pas vrai pour voir comment réagit Bruno à la possibilité d'un enfant dans son futur. J'ignore si elle a suivi mon conseil. Nous avons enchaîné sur nos séries préférées du moment.





Jacob Jike, 52 ans, chef d'entreprise


Jje dirige un club de tennis. Je vais devoir vendre mon club de tennis si ça continue. Je ne vois qu'une façon de remettre mes finances à flot : mettre des locataires dans un immeuble dont ma femme a hérité. Il y a des squatteurs dans cet immeuble. Cette racaille à cheveux longs a un avocat qui fait traîner le procès en longueur. S'ils peuvent se payer un avocat, ils peuvent payer un loyer, non ?

Pulling a BradburyOù les histoires vivent. Découvrez maintenant