Vintage Gay Men (M/M)

15.6K 231 16

Genre : Duo homosexuel. M/M. Érotique.

Résumé : Chris débarquait toujours à l'improviste. Chris était l'étudiant bohème, parasite de référence. Alex n'aurait même pas su dire comment il avait fait pour s'installer ainsi dans son existence, pas plus que pour devenir un élément de son quotidien.

NDA : Courte nouvelle érotique écrite à l'occasion du défi Sex is not the enemy 2016, organisé sur LJ, sur l'image ci-dessus que j'ai reçue comme base pour écrire cette histoire.

*

VINTAGE GAY MEN

*

Chris débarquait toujours à l'improviste.

Chris entrait, se servait un café, déambulait pieds nus sur le carrelage du salon et allait se prendre une douche avant de sauter dans la piscine. Alex le trouvait en maillot sur un transat, en train de descendre ses bières, ou avec une bouteille de champagne emmenée « comme ça » — et pourquoi faudrait-il une raison ? — sur son perron, si ce n'était en train de leur préparer un plat au fumet intriguant dans sa cuisine. Puis Chris lui parlait des histoires de cul des autres élèves de leur fac et des profs, et puis des siennes, avant de squatter tout le soir durant la terrasse de sa baraque. Chris lui piquait tous ses cours pour les photocopier et rattraper ainsi ses séances d'amphi séchées. Chris vidait trop souvent son frigo, mais se rattrapait toujours juste avant qu'Alex s'en agace avec des élans de générosité inattendue.

Chris était l'étudiant bohème, parasite de référence. Alex n'aurait même pas su dire comment il avait fait pour s'installer ainsi dans son existence, pas plus que pour devenir un élément de son quotidien, aussi habituel que le ronronnement de sa cafetière ou le reflet de son visage dans la glace vieillie de sa salle de bains. Chris était un mystère ambulant.

Lorsqu'il le vit s'approcher lentement de lui, son pantalon baggy retroussé sous ses genoux et ses poches pleines à craquer — Chris y transportait toujours toute sa vie —, et son habituelle boucle d'oreille tête-de-mort pendant à son lobe gauche, il leva simplement les yeux pour l'observer. Le voir s'asseoir en tailleur à ses côtés ne l'étonna pas. Allongé sur les lattes chaudes de sa terrasse, les oreilles bercées par le clapotis de l'eau de la piscine, il observa sa silhouette se détacher sur le bleu plein du ciel, masquant le soleil qui nimba les mèches blondes de ses cheveux d'or pur. Un temps, il se surprit à y perdre son regard.

– Ce sont des bears, lui fit enfin remarquer Chris en se montrant la photo qu'il tenait dans ses mains.

Alex leva de nouveau cette dernière au-dessus de son visage. La musculature des deux modèles, franche et puissante, témoignait d'un travail physique que ne permettait pas une salle de sport, et leur pilosité, ajoutée à la calvitie de l'homme accroupi, en faisait tout sauf des figures de mode.

– On dirait Robert Hue, marmonna Alex en s'attardant sur la barbe en collier du modèle debout.

Chris émit un léger ricanement. Il étendit ses jambes sur le bois de la terrasse.

– Je ne sais vraiment pas ce que je vais pouvoir en faire, soupira Alex.

– C'est pour quoi ?

– Travail pratique. On est censé proposer quelque chose à partir de ce cliché.

Chris se pencha pour examiner plus attentivement le cliché.

– Une histoire de bûcherons dans les bois ?

OMG That's hot !Where stories live. Discover now