Sa chair (Hétéro)

4.8K 55 0

Genre : Duo hétérosexuel. Érotique.

Résumé : « Baise-moi. » Elle n'ajouta rien d'autre. Elle voulut qu'il comprenne : ce qu'il y avait derrière les mots, le besoin qui était le sien.

NDA : Courte nouvelle érotique écrite à l'occasion du concours de la Nuit de la nouvelle érotique 2015, publiée ensuite sur le net à l'occasion du Ray's Day 2016.

*

SA CHAIR

*

– Qu'est-ce que tu veux ?

– Que tu me baises comme une pute.

Alanguie contre la large vitre donnant sur la rue, les épaules serrées dans son manteau et le menton blotti au creux de son écharpe roulée, Emma perçut à peine le tintement de l'ouverture de la porte du café. Elle adressa un sourire doux à Luc en le remarquant. Il portait des gants épais et un pardessus de laine lui conférant un chic très parisien. Un air de magazine, de pages modes glacées, de boutons à défaire et de chevelure à désordonner.

Il s'assit en face d'elle.

– Ça fait longtemps que tu attends ?

– Non.

Elle se décolla de la vitre, essaya d'arborer une expression assurée, mais fixa surtout le marron griffé du bois de la table. Pour dire vrai, peut-être une demi-heure s'était-elle écoulée depuis qu'elle avait posé ses fesses sur le similicuir de la banquette du café, mais cela avait-il seulement une importance ? Elle avait usé ses yeux sur les allées et venues des passants dans la rue pour contenir le flux de ses pensées. Elle avait vécu mille fois dans son esprit, déjà, l'entrée de Luc, les mots qu'ils échangeraient et ce qu'elle attendait de voir découler de leur entrevue. Elle avait senti chacun de ces instants dans son corps, sa chair et dans sa poitrine glacée. Lorsqu'il ôta son manteau, elle suivit du regard les mouvements de ses épaules, devinant les muscles tendus sous le tissu.

– Tu prends un café ?

Elle acquiesça silencieusement, la gorge serrée, et fit fleurir un sourire qu'elle sentit loin d'être assuré. Il mourut dès l'interrogation suivante de Luc.

– Pourquoi m'as-tu appelé ?

Un infime tremblement passa sur ses lèvres.

– Tu le sais.

– Je veux dire... Pourquoi maintenant ? demanda-t-il en balançant son corps vers l'arrière, s'adossant à sa chaise en une posture qui n'avait de l'assurance que l'apparence, sa tension restant clairement perceptible.

Elle ne le lâcha pas du regard. Elle ne voulait pas lui paraître faible ou pitoyable. Un long soupir lui souleva la poitrine et elle salua le répit que lui permit le serveur en arrivant. Luc passa la commande.

Elle finit par détourner les yeux. Le serveur s'éloigna. Machinalement, elle glissa les doigts dans le col formé par son écharpe et le souleva pour y enfouir le bas de son visage.

– Parce que j'ai songé que tu le voudrais, souffla-t-elle.

Cette fois, Luc ne la relança pas et elle lui en sut gré. Elle remarqua juste l'expression d'interrogation qui marqua son visage, comme s'il cherchait en elle les mots qu'elle lui refusait.

La tasse arriva à pic pour réchauffer ses doigts. Elle les y blottit, se les brûlant à moitié.

– Comment va Alex ? demanda-t-il.

OMG That's hot !Lisez cette histoire GRATUITEMENT !