CHAPITRE 58

2.1K 187 59

J'voulais plus l'entendre, j'ai raccroché .


Ils me tournent tous le dos,
Sois disant je suis importante à leurs yeux,
J'parle beaucoup mais j'avoue que là j'ai plus les mots,
Je pensais vraiment finir ma vie avec eux ...

_______________________
58
Voles comme un papillon, piques comme une abeille 🍃




< Quelques semaines plus tard >



Je suis redevenue la femme d'avant, plus forte que jamais. J'en ris maintenant quand j'me dis que j'ai pleuré pour un gars etc.

Je suis allée rencontrer ma famille en Haïti, c'était trop bien, j'en ai même pleuré. Malgré qu'ils ne roulent pas sur l'or ils ont toujours le sourire, les catastrophes naturelles font que beaucoup de choses sont détruites là-bas, mais ça reste un beau pays, j'y retournerai insha'Allah, j'me sens trop bien avec eux, au début c'était dur, il y avait la barrière de la langue mais ils parlaient un peu français heureusement .


[ . . . ]


Pas de nouvelles de Sarah, pas de nouvelles de Yazir, plus de nouvelles de Bilal, oui parce qu'il voulait absolument me voir mais je lui ai dit que ce n'était pas réciproque.

Mes seuls amis sont Amina, Hassan (son frère), et Ibrahim, il m'appelle tout le temps.

Je ne vis plus dans mon appartement, j'avais besoin de ne plus me souvenir de cette période, je suis retournée chez ma mère

Je remplissais un formulaire dans ma chambre, écouteurs aux oreilles, quand je vois mes deux frères entrés dans ma chambre,

Nassim : On peut v'nir ?

Moi : Bah oue asseyez vous !

Ils viennent se poser à côté de moi,

Ilyan : Ça va ?

Moi : Oui pourquoi ?

Nassim : T'as changé depuis quelque temps, tu souris presque plus...

Moi : *rire* J'suis pas en dépression, ne vous inquiétez pas pour moi

Ilyan : Il te manque ?

Moi : Me parlez plus de lui !

Nassim : Tu t'rappelles ? Quand t'avais 17 ans t'avais dis "si dans 5 ans j'suis pas mariée vous me mariez"

Moi : La putain d'mémoire que t'as

Ilyan : Grave mdr

Nassim : Oue et maintenant t'en a 21, dans quelques semaines t'en a 22, ça fera 5 ans .

Moi : Tu veux dire quoi par là ?

Ilyan : J'sais qu'tu vas mal le prendre mais faut qu'tu t'maris Liya, maman elle commence à fatiguer, quand moi j'partirai de la maison faut que toi aussi tu partes, pour qu'elle se repose

Moi : Mais elle dit que je lui tient compagnie, j'suis sûre qu'elle veut pas que j'me maris

Nassim : Elle a dit qu'elle serait contente si tu te mariais.

« À mes risques et périls »Lisez cette histoire GRATUITEMENT !