CHAPITRE 67

2K 203 15

Ibrahim avait prévu que sa soirée se passe mal, du moins, aurait mal finit, il sortit son arme pour la pointer sur son ennemi, mais sans compter sur les alliés de ce dernier, il fut plusieurs fois touché aux ventres par des coups de couteaux, Ibrahim est loin de se douter toutes les répercussions que son erreur fera ...

________________________
Ça te fera l'effet d'une bombe quand j'irai en voir une autre ...
67


^DANS LA PEAU DE LIYANA^


Je me réveille tranquillement mais je sens pas Ibrahim à mes côtés, je me redresses et me frotte les yeux pensant avoir la vue flou mais je ne le vois pas dans toute la chambre. Donc j'me lève du lit et je vais voir dans toute la maison en criant son nom s'il est la, mais rien.

Je retourne dans la chambre avec 1001 questions dans ma tête, je prend mon téléphone et je vois 56 appels manqués de Yazir, j'sais pas c'qu'il m'veut lui mais je le rappelle parce que 56 appels c'est pas rien quand même,

Yazir - Putain Liya ça fait 2 heures j't'appelle zeubi !

Moi - Qu'est-ce qui s'passe ? Et tu sais pas il est où Ibrahim ? Il a pas dormi ici cette ...

Yazir - Justement ... Notre descente s'est mal passé on est à l'hôpital !

Moi - Quelle descente ? Et c'est quoi c't'histoire d'hôpital là ?

Yazir - Ibrahim est dans le coma j'suis avec lui à l'hôpital !

Moi - Dans.. dans l'coma .. ?

Yazir - WAllah j'lui avais dis de ne pas venir mais il m'a pas écouté !

Moi - C'est quel hôpital ?

Yazir - Celui à 15 min de chez toi.

Je raccroche et je m'écroule sur le lit. Cela fait à peine 4 mois qu'on est marié et ça commence déjà, je suis fatiguée en ce moment et voila c'qui arrive, j'ai juste envie de pleurer.

Je vais dans la salle de bain me brosser les dents, je prend même pas le temps de prendre une douche tellement j'suis stressée.

[ . . . ]

20min plus tard je suis prête. Je sors vite de la maison et je fonce vite à l'hôpital !


^DANS LA PEAU DE YAZIR^


[ . . . ]
Moi : Azy réveille toi kho ! WAllah t'as déconné c'est abusé !

J'étais seul dans la chambre avec lui quand j'entends la voix d'une fille crier dans les couloirs, j'comprend très vite que c'est Liyana donc j'me lève et j'vais voir.

Moi : Liyana ?

Liyana : *en se retournant* Il est où ?

Moi : Suis moi !

J'lui prend le bras et j'l'emmène dans la chambre, dès qu'elle le voit elle commence à pleurer !

Liyana : Mon bébé ! *elle lui caressait la joue*

Moi : Il est sous coma artificiel, le médecin a dit qu'il allait s'en sortir ils l'ont juste mis sous coma pour pas qu'il souffre trop mais normalement d'ici demain il se réveille !

« À mes risques et périls »Lisez cette histoire GRATUITEMENT !