CHAPITRE 14

2.9K 242 24

Je suis encore chez Ibra , je ne l'ai pas croiser depuis que je suis rentrée . Je vais prendre un vers d'eau , je passe devant sa porte ... J'entends dès grincements , j'ouvres la porte mais c'est fermer à clé

Moi : IBRAHIM ?

Ibrahim : QUOI PUTAIN ?

? : ANNW ! LAISSES NOUS ! *voix aiguë*

Me dites pas c'est ce que je pense s'il vous plaît !!

_______________
14
' J'ai grandis dans une té-ci ma gueule c'est auch ... Même le plus petit veut se remplir les poches '
💭💸👀

J'ai vite compris ce qu'ils faisaient . J'étais .. Déçus, pas jalouse , je ne vais pas être jalouse d'un partie de jambes en l'air quand même .

Je décide de descendre . Je vois Yazir dans la cuisine .

Yazir : T'as quoi ?

Moi : Rien

Yazir : Dis wsh

Moi : T'sais il fait quoi Ibrahim en haut ?

Yazir : Bah sûrement un truc de grand , pourquoi ?

Moi : Bah ça s'fait pas !!

Yazir : Eh zappe le de suite Liyana, j'vois tu t'attaches à lui mais c'est pas un mec pour toi , c'est comme mon frère mais ...

Moi : Mais rien du tout ! Qui t'as dit que j'étais attachée à lui ? C'est juste un manque de respect c'est tout .

Yazir : J'te connais par coeur ...

Moi : * rire * Toi tu m'connais par coeur ? Tu me connais depuis 4 mois et tu me dis que tu me connais par coeur ? Ma vis tu la connais pas et j'te la raconterais jamais . Maintenant évite de raconter d'la de-mer sur ma gueule stp .

J'ai pris une bouteille d'eau dans le frigo et j'suis remontée . Ils m'ont tous fané .

21 h 16

J'avais faim . Je décide de descendre, personne en vue . Je met mes écouteurs , du D&D cette fois , puis je me met à regarder dans les placards et dans le frigo . Je décide de faire du poulet façon KFC et des frittes maisons et un tiramisu au Nutella .

20 min plus tard

En plein dans ma préparation et dans ma musique , je sens qu'on me tapote l'épaule . J'enlève un écouteur et je me retourne

Moi : Oui ?

Je vois une jeune fille , très mignonne habillé avec un crop top et un short ...

Elle : Je .. Je peux t'aider ?

Moi : T'es qui ?

Elle : Euh .. C'était sûrement toi qui a toqué à la porte d'Ibra tout à l'heure .

Moi : C'est toi la ...

Elle : * baissant les yeux * Oue ...

Moi : Pourquoi tu baisses les yeux ? C'est toi qu'à décider de devenir comme ça , je juges pas tant que t'assumes ...

« À mes risques et périls »Lisez cette histoire GRATUITEMENT !