CHAPITRE 46

2K 188 122

Les bisous de Bilal dans mon coup me rendent folle , mais en même temps le baiser d'Ibrahim m'a fait quelque chose .

Moment de réflexion , je reçois un message ,

📱 - Bilal - Je suis entrain de te perdre ?

____________________
46

Ce message m'avait fais tellement de mal .
Je ne voulais pas qu'il pense ça , c'est lui qui m'a passé la bague de fiançailles
que j'ai au doigt quand même .

Je décide de lui répondre ,

📱 - Moi - Je suis sur le banc devant l'hosto , viens

[ . . . ]
Quelques minutes après je sens une présence à côté de moi . Je me doutais bien que c'était Bilal

Bilal : Qu'est-ce qu'il faut que je fasse ?

Moi : Pour ?

Bilal : Pour que t'arrêtes de douter !

Moi : * rien *

Bilal : J'arrive plus à supporter , à chaque fois qu'il est là j'existe plus , il te prend dans les bras , il t'embrasse normal wsh . Et moi comme un bouffon j'dois rien dire alors que j'ai juste envie de niker des mères ?

Moi : Tu décides quoi ?

Bilal : J'veux d'une femme qui pas doute de l'amour qu'elle ressent pour moi , si on se marie et que tu croises Ibrahim un jour dans la rue , tu vas tout remette en doute ?

Moi : Si je me marie personne ne pourra me faire douter de l'amour que je ressens pour mon homme

Bilal : Tu m'aimes pas autant que je t'aime .

Moi : J'veux pas t'faire du mal

Bilal : Tu m'en fais déjà . C'est mieux qu'on arrête la , j'pensais vraiment qu'on irai loin nous deux

J'enlève la bague , puis je la regarde , et enfin je la met dans le creux de la main de Bilal

Moi : T'es sûr ? Si tu me perds tu me perds définitivement ...

Bilal : J't'ai déjà perdus .

Il s'est levé puis il est parti . J'ai la larme qui a coulé , mais c'était trop tard , moi et Bilal c'était définitivement finis .



UNE SEMAINE PLUS TARD ,



Yazir va beaucoup mieux , il n'a rien de vraiment à grave . Il est rentré chez lui .

Je n'ai pas vu Bilal depuis l'autre jour , ni aucune nouvelle .
Je ne sais pas si je suis triste ou si je le vis bien .

[ . . . ]
Je suis d'avant chez Ibrahim , Yazir passe sa vie chez lui alors qu'il a une maison .

[ . . . ]
La porte s'ouvre et laisse apparaître , Ibrahim

Ibrahim : Wsh

Je rentre sans même lui dire quoi que ce soit .

« À mes risques et périls »Lisez cette histoire GRATUITEMENT !