Chapitre 9 : La Naissance des Courtisanes

9.6K 435 143

Je suis à mon 9 ème tour de stade et mes poumons sont à deux doigts de vouloir se faire transplanter dans un corps plus stable.

Mon score est pas terrible, je ne suis pas au meilleur de ma forme, mais au moins j'ai trouvé le moyen de faire battre mon cœur autrement que pour les manipulations de Nekfeu.

Je rentre chez moi et Blacki me saute dessus comme si j'étais une de ses araignées qu'ils adorent torturer.

_ Viens là foutu chat ! J'aurais dû te laisser te balader librement l'autre nuit... Tu aurais pu bien griffer l'autre connard pour ce qu'il a osé me faire ! Il se force à ne pas ronronner à mes caresses.

Pour quelle finalité Jocea au juste ? ! Parce qu'il avait plutôt l'air d'aimer ça , d'être griffé, dans ta chambre, quand à califourchon sur lui, tu utilisais tes propres ongles ...

Voila ce que te répondrait Blacki s'il n'avait pas pris que la couleur de Salem !

Qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de cette conscience qui ne sait pas fermer sa gueule ?

J'ouvre le dépotoir de mon frère endormi pour que Blacki s'occupe au moins d'un des fdp aujourd'hui.... Avec le sale caractère qu'il a, je n'insulte pas ma mère puisque je suis sûre qu'il a été adopté.

J'aurais bien pris un bain, mais barboter dans les cochonneries de la veille... No thx you .

En plus de mon footing, une douche pour se débarrasser des empreintes de Nekfeu est bien plus appropriée !

Mais c'est bon, cette histoire brève ne va pas non plus m'arracher à toute mes routines... Je ne vais pas m'arrêter de vivre parce qu'un bâtard s'est échappé de mon sanctuaire avant la levée du jour! C'est lui la pute en vrai comme il se donne momentanément avant de disparaître..

Cheveux lâchés, pull taupe, blue jean troué et Louboutin nude... Il ne me reste plus qu'à enfiler mon long imper gris. Je prends le Candy Bag de ma tante en espérant qu'elle ne rentrera que demain et je descend prendre mon uber.

Arrivée au studio, les assistantes de mon père se plient en 4 pour que je me sente à l'aise.
Je décline poliment les offres de gentillesse et je demande dans quelle salle il se trouve.
Je tourne les talons pour aller le rejoindre et pour une fois il est déjà là.

_ Salut Dad

_ Ça va Joyce ?

_ J'ai connu mieux... Tu peux me passer la clé de l'un de tes bureaux, que je bosse les interviews ?

_ Tu m'avais dit que tu préférais les faire chez ta tante.... Vous ne vous êtes pas encore disputée ?

_ Non. Elle est même pas à la maison. J'avais juste besoin de changer de cadre...

_ C'est ton frère qui fait trop de bruits ? Tu veux que je le cogne ?

_ Non Dad arrête, c'est pas ça.

_ Excuse-moi de m'inquiéter... D'habitude tu n'aimes pas venir ici ...Si je ne t'implore pas, tu ne viens pas.

_ C'est pas vrai... Tu sais que j'suis pas trop férue de ton milieu. Convie moi à aller à une expo, même à boire un verre... Et tu me verras plus souvent.

_ Y'a tout ça déjà ici !

_ Tu parles de ta collection de Sneakers et de tes gadgets mac là ?

_ Jocea... Quand t'étais petite, tu t'émerveillais de tout. Tu pouvais me voir faire des prod, des chorés... pendant des heures et t'étais fière de voir du monde...

Tentations Des Ex Groupies (Nekfeu)Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant