Chapitre 16 : You Say You're Gangta

8.5K 394 110

Ces jours-ci, je ne ressens plus le besoin de cocher sur le calendrier de mon smartphone le temps que je ne dispose plus pour Adam, pour Nekfeu ou pour qui que se soit d'autre.

Je ne soupçonnais pas que mon coeur pouvait autant endurer...

Il s'est remis en morceaux dès lors où j'en ai écarté celui qui l'avait remis en état.
Et l'espoir qu'il puisse se reconstituer avec celui qui m'avait tenté n'a même pas eu la chance de jaillir.

Même les stupides rêves éveillés où je répondrais au nom de Jocea Samaras avec deux crapules aux cheveux bouclés à surveiller pendant que leur papa enflamme l'Olympia parce qu'il aura fini par percer n'ont pas eu de secondes pour s'installer.

La réalité est que par son charme, je suis attachée a tout ce que je fuis.

Mais cette situation absurde et tenace s'effrite à mesure où je me donne la force de tourner la page sur ce qu'il y avait de plus simple entre nous. Je ne pourrais avoir cet homme que lorsque je ne l'aimerais plus.

Betty est super angoissée au téléphone car nous n'avons pas encore reçu le stock de l'opération en cours.

Si dans 99 % des cas, je suis indifférente à tout ce qui peut bien se passer en BackGround dans ce magasin _ bien que je sois la meilleure vendeuse _ il faut dire que le cadeau à la clé a su enfin stimuler les 1 % de ma conscience professionnelle globale.

c'est pas avec un peu plus d'un smic, un porte-feuille de luxe de temps en temps ou encore des enceintes portables qu'on arrivera à avilir mes dispositions ! Scande violemment la reine de mon crâne avec indignation.

Mais pour un voyage à New-York... J'accepte d'extirper le téléphone des mains crispées de ma responsable.

_ Oh mais Jocea, qu'est-ce que tu fais ? Chuchote Betty avec une main qui couvre le micro du téléphone.

_ T'es pas assez tranchée. Laisses l'ancienne juriste faire.

Betty hoche la tête et me passe l'instrument du crime oratoire que je vais commettre.

Je raccroche deux minutes plus tard et je repars m'occuper de la présentation de la sélection de Noël.

Betty me court après :

_ Hey mais tu me dis pas ce qu'il t'a dit ?

_ Tu m'as bien regardée Betty ? Avais-je l'air d'avoir merdé?

_ Euh Non... Mais justement, t'as tellement tapé dessus que j'ai pas envie d'avoir des problèmes avec le siège.

_ C'est lui qui fait mal son boulot et c'est à nous de craindre les représailles ? Pas dans mon monde Betty !
Il sera là lui et son lazy ass en fin de journée.
Cet incompétent de fournisseur est probablement plus que froissé, mais rassure-toi, il n'est pas profondément idiot pour aller se plaindre de sa propre turpitude.

Anyanca me fait un signe énergique devant le magasin et elle est avec ... Mékra.
Je note sur une feuille toutes les obligations auxquelles notre rigolo de fournisseur à manquer pour que Betty puisse se sentir en confiance et les lui lancer au cas où il fait le chaud quand elle va réceptionner la marchandise toute seule.
Pour ma part, ma labeur du jour est terminée.
Quoi que... J'entends bien tirer avantage de la présence de cet invité mystère. Oh et puis non... J'en ai bel et bien fini.

_ Salut Jocea, tu te souviens de Mékra ? Dis ma meilleure amie excitée comme une puce.

_ Oui, absolument.
Comment oublier le visage qui m'a mise à la porte d'une soirée ?

Tentations Des Ex Groupies (Nekfeu)Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant