Chapitre 6

3K 391 105
                                                  

Aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai décidé de remettre ça avec Camélia. La première fois m'a surprise, désormais, j'en suis habituée. J'ai ainsi donc passé l'après-midi avec elle. J'en oublie totalement le poisson mort et mes plans de vengeance.

Après l'acte, toutes deux allongés dans le lit, celle-ci allume une cigarette. Je n'aime pas l'odeur mais je fais comme si cela ne me gêne pas avec un sourire gêné.

Sérieusement, je repense à ma vengeance. Est-ce que cela vaut vraiment le coup ? Je commence vraiment à ne plus en voir l'intérêt.

Je me tourne vers elle. Elle est toujours la clope au bec, dans un autre monde.

— Je peux te demander quelque chose ?

— Tu veux me parler de ta sexualité ? rétorque-t-elle.

J'aurais pu en parler, mais je n'en ai pas envie. J'ai autre chose qui me vient à l'esprit. Le plan que j'avais prévu avait échoué la veille et dans le fond, je m'en fiche.

— Je voulais rendre jaloux mon ex en sortant avec sa nouvelle fiancée. Mais je me demande si... Enfin... C'était peut-être stupide après tout...

— C'est quoi ce plan à la con ?

Elle se fout de ma gueule maintenant, littéralement. Elle explose de rire.

— Non mais oh ! Je te parle pas pour que tu rigoles comme ça ! Je me confiais là merde !

— Mais tu ne te rends pas compte de ce que tu dis ?

— Ta gueule ! Mon plan il était génial !

— C'est juste une excuse pour ne pas avouer ton homosexualité. C'est lamentable !

— Je t'emmerde !

Je quitte le lit et enfile aussitôt mes habits. Elle me saoule, je préfère me casser. Je n'aime pas me faire insulter. Merde quoi !

— Ne me dis pas que tu es vexée quand même, lâche-t-elle d'un air enjôleur.

— Oh que si ! Et je me casse moi ! hurlé-je.

Je prends mes dernières fringues encore au sol et quitte son appartement miteux.

Je ne sais pas pourquoi je suis retournée la voir celle-là. En fait, elle m'agace ! Je tape un coup de pied sur sa porte avant de partir en courant. Je suis sûre qu'elle ne sait pas que c'est moi.

Parfait. Mon plan est parfait. Je suis parfaite.

Je retourne chez moi en dansant. Les gens me regardent bizarrement. Quoi ? Ils ont jamais vu quelqu'un qui danse eux ? Ils me déçoivent ! Tout ce qu'ils méritent ce sont des doigts et encore des doigts. Vous ne m'arrêterez pas !

Je gère la situation.

J'arrive sous le porche de ma maison et vois Myriam. Elle fout quoi la truite ici ? C'est mon chez moi ! Je ne veux pas de gens relous !

Puis en m'approchant d'elle, je constate qu'elle est en pleurs. Là, c'est bizarre. Je ne comprends plus rien. J'ai besoin d'explications !

— Myriam, mais tu fous quoi ici ?

— Je me suis disputée avec Damien, lâcha-t-elle entre quelques pleurs.

Je crie de joie intérieurement. Ils se sont disputés ? Mais c'est génial ! J'aime me réjouir du malheur des gens ! Surtout ceux que je n'aime pas !

Soudainement, ma vieille voisine nous dérange.

— Bonjour Spencer.

Attends un peu... Elle est à poil ? Mon Dieu ! Mais c'est dégueulasse ! Comment ose-t-elle sortir comme ça dehors ? Et si des enfants la voyaient ? C'est immonde ! Elle devrait avoir honte.

Vengeance dans l'arc-en-cielLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant