Bonus #3 : Halloween à la poissonnerie

1.6K 160 26
                                                  

Hello les grands fans de Spencer !

D'une manière totalement magique et imprévue, voici un nouveau petit bonus de type "flashback". Je me suis dit pourquoi pas, juste pour le fun. J'espère que ça vous plaira après autant de temps dans la folie de Spencer.

Enjoy <3

*

Dans une époque très lointaine où j'étais sur le point de connaître le plus grand poisson pourri de tous les temps...

— Cléopâtre ne portait pas de mini-jupes ! s'exclame celle qui était mon amie autrefois.

Stacy me dévisage, assez perplexe, n'appréciant absolument pas ma tenue. Je le savais que ça ne lui plairait pas. C'est évident même.

— Cléopâtre était aussi bonne que moi alors je lui rends honneur ! renchéris-je.

— Cléopâtre n'avait pas de cellulite ! rétorque-t-elle d'un air narquois.

— Par contre Cléopâtre pouvait gifler qui elle voulait quand on la faisait chier ! m'emporté-je.

— Non Cléopâtre ne donnait pas des–

Je lève ma main et plisse mon regard, prête à lui foutre une énorme claque dans la gueule. Non, je n'aime pas être contredite, et alors ? En particulier quand il ne s'agit que d'un déguisement d'Halloween. En plus elle croit faire mieux que moi avec son costume de Marie-Antoinette complètement cliché et pas original.

— Tu n'es vraiment pas drôle ! soupire Stacy.

Je lui lance un dernier regard noir avant d'enfiler mon manteau et partir avant elle. Qu'est-ce qu'elle me saoule celle-là des fois !

*

On arrive à la fête et j'ai tout de suite l'impression que c'est la déchéance. Vous voyez le genre de fêtes qui dégénère et où tout le monde boit ? Eh bien c'est en ce moment même le cas... et j'aime ça.

Stacy se rapproche de la personne qui organise la fête, un mec que je ne connais pas et dont on s'en fout complètement. Je suis sûre que je ne vais pas l'aimer.

Aussitôt ils se saluent et font pleins de trucs d'amis très proches. Non je ne décris pas. Déjà parce qu'on s'en fout et aussi parce que je m'étais déjà éloignée pour explorer la jungle.

Je m'empare d'un verre et le déguste petit à petit. C'est dégueulasse. Je le jette par terre. Ouais, je suis chiante et je ne bois pas les trucs dégueulasses. Mon estomac est précieux quand même.

Je me mets à danser, super mal, mais ce n'est pas grave. Une fois j'ai vu sur internet une image avec Superman qui disait "le ridicule ne tue et ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, donc le ridicule me rend plus fort", et on sait tous à quel point Superman est un modèle de sagesse, pas autant que ce Yoda qui ne sait pas parler d'ailleurs. On me reparlera de cette chose verte sur pattes quand elle saura enchaîner une phrase correctement !

Au bout d'une dizaine de minutes, je me rends compte que je suis épuisée. Je le savais que je n'aurais pas dû faire cette grande roue où tout le monde a vu ma culotte. Le ridicule rend plus fort Spencer et Superman a toujours raison. Je me pose près du bar pour commander un verre. J'ai vraiment très soif. Ne sachant pas quoi commander, je laisse le serveur choisir à ma place. Puis je me balade avec mon verre en regardant tous les hommes présents. Je ne me suis pas déguisée en Cléopâtre pour rien, sinon ça aurait été une citrouille dégueulasse.

Je lance un clin d'œil à un charmant jeune homme, en plus il a l'air riche. C'est parfait. Il est beau et riche, exactement mon genre d'homme. Je continue de le mater – oui, je le mate et alors ? – jusqu'au moment où je me prends un abruti dans la gueule. Mais quel con ! Il ne peut vraiment pas regarder là où il va cette andouille ?

Vengeance dans l'arc-en-cielLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant