Chapitre 17 :

423 21 10

Précédemment :

Toute l'après-midi, ils l'ont surveillé et sa fièvre augmentait petit à petit. Acnologia raconté leur périple pour être ensemble, et une fois fini Polyussica a commencé à lire un livre tandis que Acnologia veiller sur Lucy. En début de soirée, elle était bouillante, Polyussica lui a donnée le médicament mais cela n'a rien fait et n'a pas compris pourquoi. Ils ont dût la surveiller toute la nuit. Lucy faisait des cauchemars assez agités et même parfois des hallucinations. Acnologia était anéanti de pouvoir que la serrer dans ses bras. Polyussica, elle est paniquée à la voir si mal en point alors que son médicament ne fonctionne pas. A l'aube, Lucy se calme enfin et sa fièvre baisse un peu. Polyussica lui donne un médicament un peu moins puissant que l'autre mais il fait effet, ils sont soulagés. Sa fièvre baissait à vue d'œil tandis que Acnologia s'endormait épuisé de sa nuit, à force de s'inquiéter il allait se faire des cheveux blancs. Lucy se réveille en forme en milieu de matinée.  

-----------------------------

Je me réveille, un peu vaseuse à vrai dire, Acno est à mes côtés pour veiller sur moi, Polyussica est elle aussi à mes côtés, mes cauchemars je m'en rappelle et j'ai dû les inquiéter si j'étais agitée. J'étais dans le noir et seule, je courais, et je courais encore, à la recherche de ma famille, mes amis, la guilde, Polyussica, et bien entendu Acno. Quand j'ai pensé à Acno, je suis arrivée dans une plaine remplie de verdure noircie par les intempéries, et il était sous forme de dragon, mais il était blessé de partout, ses blessures étaient affreuses. Je pouvais voir l'intérieur de son corps, ses organes et ses os, à travers les différentes entailles si profondes. Le sang se déversait sur le sol, et l'herbe se teintait d'une couleur si écarlate qu'on pourrait croire que ce n'est plus de l'herbe. Je me réveillais à chaque fois dans un endroit différent après avoir vu le corps de mon dragon, mais j'étais toujours aussi seule et je me mettais à courir de nouveau, je m'inquiétais tellement pour Acno que je me fichais des blessures à mes pieds et mes jambes. Sauf qu'à chaque fois je revenais toujours dans cette plaine de verdure carmin, là où son corps reposait dans une marre de son sang. J'avais beau crier ou courir de toutes mes forces, je n'arrivais pas à arriver à temps et le sauver.

Je suis si heureuse de les voir tous les deux, Acno sain et sauf, et surtout pas blessé. Je me mis à pleurer sans raison, ce qui n'ai pas tout à fait exact, me rappeler de ses cauchemars me fait rappeler qu'il pourrait terminer de cette façon et je ne le veux pas, c'est trop horrible et je ne le supporterais pas.

Acno : Lucy, tu vas bien ?

Polyussica : Comment te sens tu ma petite ?

Lucy : Je vais bien mais je me sens vaseuse.

Polyussica : ça va passer ne t'inquiètes pas. C'est sûrement dû à ta fièvre et les médicaments.

Acno : Tu es sûre que tu vas bien ? Je peux faire quelque chose pour toi ?

Lucy : Oui je vais bien maintenant. Reste en vie.

Acno : Quoi ?

Polyussica : Comment ça ?

Lucy : J'ai fais un rêve horrible.

Polyussica : Un cauchemar donc, c'est pour cette raison que tu étais agitée.

Acno : Raconte moi.

Lucy : Mais...

Lucy fondit en larmes, Acno désemparé ne sait plus quoi faire, Polyussica soupire de l'impatience du dragon et surtout son attitude brusque. Elle a besoin de douceur, mais sur ce coup-là il n'a pas été très fin, et compréhensif. Il l'a regretté de suite, de la façon qu'il l'avait dit en se rendant compte qu'il n'avait pas été en douceur.

Un amour de dragon.Read this story for FREE!