Genesis

102 4 1

Au commencement il n'y avait que Herox, l'Ombre sans fin, la Porte des Univers, le Porteur des Arcanes. Et c'est au cœur d'Herox que n'acquit Sylana, la Lumière infinie, La Clé des Mondes, la Révélatrice des secrets. Elle ouvrit les yeux pour contempler sa lumière qui se reflétait dans les ténèbres d'Herox, et commença a grandir en lui jusqu'à l'égaler. Sylana se détacha de Herox, et se mit à tourner autour de lui. Elle tendit la main vers lui, et lui aussi fit de même. Se touchant, se repoussant, tout deux se mirent finalement à danser dans un ballet céleste.

Des frictions entre Herox et Sylana naquirent les étoiles, les mondes et les lunes dans le ciel. Le astres se mirent en position autour des deux danseurs, et le scintillement qui en résultat fut si beau qu'il en eurent le souffle coupé. Herox attrapa des étoiles et dessina avec un tableau de lumière pour Sylana. De cette dernière jaillit alors une force qui anima les étoiles et les fit danser elles aussi.

Ainsi naquit le cosmos.

Herox et Sylana reprirent leur danse sous la lumière des étoiles. Mais cette fois ils furent plus lents et paisibles, cherchant à se confondre l'un dans l'autre. Ils s'enlacèrent, et dans le silence éternel s'échangèrent un baiser. Et de se baiser se format un monde, vaste mais vide, porteur de promesses.

Ainsi naquit la Terre.

Lorsque Herox et Sylana finirent leur étreinte, ils tombèrent épuisé sur la Terre et éclatèrent en des milliards de morceau brillant comme du cristal, créant la Vie et activant le court du Temps.

Parmi toutes les vies qui surgirent, une seule fut le fruit à la fois de Herox et de Sylana. Pour cela, cette vie prit le nom de Syrox et se déclara "Dieu de toute chose et frère de toute vie".

Il arpenta la Terre et constata que la vie ne pourrait y perdurer dans le vide du cosmos. Alors il brandit le poing et dit "A toute chose je donnerai sa place" puis commença a façonner le monde pour que chaque vie puisse s'y développer.

Ainsi naquit l'Ordre.

Il creusa des océans pour les poissons, puis y déposa des nuages dont il fit fondre l'eau en soufflant dessus. La terre qu'il avait retiré lui permit de crée des montagnes et de dessiner de vallée. Il enracina les graines qui devinrent des arbres, et assigna à chaque créature un domaine ou vivre.

Syrox créait avec passion ce monde et mit tant de cœur à l'ouvrage qu'il parvint à ses fins avant que le soleil ne disparaisse à l'horizon du premier jour.

Le Dieu de toute chose regarda son œuvre depuis le ciel, vola par dessus les océans, les montagnes, les forêts et partout constata avec ravissement qu'il avait fini et que chaque chose était à sa place et que toute vie avait reçut les bienfaits qui lui seraient nécessaire.

La Vie entama sa première nuit bercé par une Lune brillante. Syrox s'y envola pour voir le monde dans son ensemble et resta assit le regard perdu jusqu'à ce que la Nuit eut fait place au Jour. Mais lorsqu'il redescendit sur Terre, il constata avec horreur que la Vie n'avait pas tenue sa place. Des poissons avaient quitter les mers pour vivre dans les arbres tandis que des oiseaux se traînaient mollement sur le sol en mordillant la poussière et en méprisant le ciel.

Il demanda à toutes les créatures qu'il croisa pourquoi elle n'avait pas respecté l'Ordre, mais aucune ne lui répondit tant elles craignaient la colère du Dieu. 8 jours durant, il demanda aussi bien à la faune qu'a la flore pourquoi la Vie n'avait pas tenue sa place. Mais à chaque fois, il n'avait pour seule réponse que "nous n'en savons rien".

Ainsi naquit l'Echec.

Syrox décida de retourner sur la Lune afin d'observer le monde avec distance. Il emporta avec lui le souffle du vent d'Est, une poignée de sable et le bruit de l'eau qu'il entreposa dans 3 coquilles en bois et chaque jour il écoutait le bruit du vent, du sable et de l'eau tout en regardant le monde depuis l'astre nocturne.

Le défi BradburyLisez cette histoire GRATUITEMENT !