Chapitre 28 - Stupide, stupide, stupide !

324 36 10
                                    

Mes deux meilleurs amis et moi sommes assis dans la bibliothèque, tard dans la nuit. Drago a préféré rester dans notre chambre avant d'aller en cours.

En fait, il m'a dit qu'il voulait être seul un moment. Il a essayé de faire bonne figure depuis que l'article sur son père a été publié dans la Gazette du sorcier, mais...

Il traverse vraiment une période difficile, tout comme il y a deux ans, lorsque son père avait été arrêté. (Je discerne une sorte de schéma, là non ? Lucius craint vraiment, en tant que père).

Le ministère de la Magie a reçu une lettre indiquant où se trouvait l'ancien Mangemort. Ils ont enquêté et l'ont trouvé dans la chambre d'un hôtel moldu abandonné, à Londres. Il était attaché à une chaise, drogué, et –c'est un peu ironique– il avait un mot épinglé sur sa chemise qui disait « De rien ».

Hier, après qu'Hermione nous ait apporté le journal, nous n'étions pas sûrs de la réaction de Drago. Il a lu tout l'article en silence et quand il a fini, on aurait dit qu'il avait avalé un Scroutt à pétard vivant. Je pensais qu'il ne participerait pas au dîner et qu'il éviterait d'affronter les autres élèves. Mais un Malefoy –même déconfit– reste un Malefoy. Il a gardé la tête haute, a jeté quelques regards méprisants à nos camarades qui chuchotaient trop et a royalement ignoré tous les autres.

Nous décidons d'en parler tous les trois et de laisser un peu d'espace à Drago –principalement parce qu'il m'a viré de notre chambre il y a dix minutes. Hermione se ronge les ongles et Ron dessine des cercles sur la table avec son index.

-Je ne sais vraiment pas qui a pu faire une chose pareille, j'admets platement.

-Moi non plus, ça me rend dingue, Hermione fait la moue, frustrée.

Passant ma main dans mes cheveux, je me penche vers eux, essayant d'organiser mes pensées et de donner plus de sens à ce qu'il vient d'arriver.

-Peut-être devrions-nous tout reprendre depuis le début et réduire notre liste de suspects un par un, je suggère. Nous avons reçu tellement d'informations différentes ces derniers temps, peut-être devrions-nous les passer en revue à nouveau.

-Depuis quand t'es-tu transformé en Miss Marple ? s'esclaffe Hermione.

Ron hausse un sourcil.

-Est-ce que c'est une sorte de référence moldue pour dire Auror ? demande-t-il.

-Non, c'est une vieille dame et une détective, lui explique Hermione.

-Les Aurors moldus sont recrutés parmi les vieilles dames ? dit-il en haussant les sourcils. Pas étonnant qu'ils n'attrapent jamais aucun de leurs criminels...

-En fait, elle est plutôt douée ! Elle aide les détectives et réussi toujours à...

-Les amis, on peut se concentrer ? je soupire. (Ils reportent tous deux leur attention sur moi. Je continue.) Procédons par élimination...

-C'est un Gryffondor, c'est sûr, me fait remarquer Hermione. Parce que cette personne doit connaître le mot de passe de notre dortoir.

-Ou un ancien Gryffondor, je la corrige. Les professeurs connaissent aussi les mots de passe.

-Seulement McGonagall et le Pr Vector, la directrice de la maison Gryffondor. Mais aucune des deux ne sont des chasseurs de Mangemorts.

-Qui sait ? Ron hausse les épaules. On ne peut jamais deviner ce que les gens pensent vraiment.

-Je suis presque sûr que c'est un élève, j'insiste. La façon dont cette personne agit... ça ne ressemble pas à la façon de faire d'un professeur. (Ils me regardent, un peu perdus, je clarifie ma pensée.) Je veux dire, nous savons comment les professeurs agissent habituellement quand ce sont les méchants, non ? Quirrell, Barty Croupton Junior transformé en Maugrey Fol Œil, ou même Rogue...

Vous avez atteint le dernier des chapitres publiés.

⏰ Dernière mise à jour : Jul 01 ⏰

Ajoutez cette histoire à votre Bibliothèque pour être informé des nouveaux chapitres !

Drarry : Une vie de serpentOù les histoires vivent. Découvrez maintenant