027

1.5K 60 20
                                    

• PABLO •

• PABLO •

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

XXVII. LOS MOMENTOS MÁS SIMPLES SON LOS MEJORES

Son corps à moitié allongé sur le mien, je la regarde, elle est si belle. Je me suis réveillé il y à peine dix minutes, notre première journée au Portugal commence, j'ai hâte, hier nous avons passé une merveilleuse soirée.

- Amor...

Elle se tourne et se place dos à moi, je rigole et me rappelle combien elle est lente au réveille, certes je peux être grincheux mais elle, elle met minimum dix minutes à se réveiller.

Je passe mon bras le long de ses hanches, comme toujours a vrai dire, et la rapproche de moi, son dos heurte mon torse nu.

- Aujourd'hui journée piscine, murmurai-je à son oreille

Elle se tourne et son visage se trouve face au mien, je dépose directement mes lèvres sur les siennes, ce que j'ai fait durant la plupart de la soirée, en y pensant j'ai un énorme sourire qui se crée en moi.

- Je veux dormir..., chuchote Amaya en posant sa tête sur mon torse, comme à son habitude.

- Il faut dormir la nuit, rigolais-je.

Je peux l'entendre murmurer quelque chose mais je n'arrive pas à bien entendre, on finit par se lever, je prends un jogging et descends en bas, je prépare deux tasses de cafés. Amaya arrive très vite, vêtu d'un de mes tee-shirts qui lui va à la perfection, on pourrait même dire qu'elle porte une robe, le teeshirt est bien trop grand pour elle.

- Magnifique robe, dis-je en la scrutant du regard.

- Je sais, merci

Je la regarde rigoler, je la suis dans son rire, nous allons passer une journée à la piscine, il fait chaud autant en profiter et puis la piscine est géante, nous pouvons y rentrer à vingt dedans.
On finit notre café sur le canapé à regarder la télé, ce qui est dérangeant c'est que tout est en Portugais, totalement compréhensible, mais quand tu ne comprends pas tout, ce n'est pas aussi simple.

Amaya pose sa tête sur mon épaule et je pose la mienne sur sa tête, nous passons une bonne heure à regarder la télé puis allons-nous mettre en maillot, la chaleur commence à se faire ressentir.

- AMAYA!

Elle finit par arriver cinq minutes plus tard, je la regarde de haut en bas, oui, je ne me gêne pas et alors ? Elle rentre dans la piscine.

un nouveau départ | P.G Où les histoires vivent. Découvrez maintenant