5 | Je suis là

4 0 0
                                              


Cette nuit, encore, le sommeil l'élude. Les tisanes n'aident pas ses nerfs à se détendre. Elle observe vainement l'écran qui ne lui enverra pas la réponse qui lui conviendrait vraiment. Évangéline le sait, elle devrait aller se coucher, se reposer pour revenir sur le problème demain quand l'horizon sera de nouveau un espace vierge pour définir un objectif encore lointain.

George : Qu'est-ce qui ne va pas ?

Elle sourit. Elle ne lui a rien dit et pourtant, il a deviné que ce soir cela n'allait pas. Peut-être est-ce dû au fait qu'il est rare qu'à quatre heures du matin, elle soit encore à ses côtés à parler.

Évetoile : Rien de particulier, juste une crise d'angoisse.

C'est habituelle chez elle. Seulement, jusque-là, elle ne l'avait jamais embêté avec ses petits soucis. C'est dire si leurs relations à changer depuis ce premier mail. Maintenant, elle se confie à lui. Sa poitrine se gonfle de joie à cette idée. L'inconnu derrière l'écran est devenu son ami.

Évetoile : T'en fais pas, ça va passer. Une nuit de sommeil avant de bosser et on y verra que du feu.
George : Écoute ça, c'est parfait pour se calmer.

C'est un lien vers une musique sur Youtube qu'il lui envoi. The dawn, du groupe Dreamtale. Elle dure quatre minutes. En quelques cliques, elle a les paroles traduite en français sous les yeux.
Quatre lignes ?
Une par minute ?
Étrange.

Évetoile : Merci.
George : Tu veux en parler ?
George : Je suis là si tu as besoin de moi, tu le sais ?

Elle sourit à son écran. Au fonds, elle le savait. Il a déjà aidé à de nombreuses reprises à démêler les fils qui composent ses pensées. Le lire lui fait du bien cependant et lui réaffirme qu'il est son ami. Elle n'a eut que peu d'ami dans sa vie et en avoir un lui fait plaisir.
Évangéline voulait être plus sociable et jamais elle ne regrette que Thomas se soit trompé d'e-mail.

Évetoile : C'est gentil. Merci d'être là.
Évetoile : Je vais surtout ouvrir Trello et tâcher d'organiser mes recherches. J'ai une grosse exposition à préparer et pour une fois, on m'a laissé carte blanche.
George : C'est génial !
Évetoile : Totalement ! Je suis extatique ! La salle n'est pas très grande, mais pour une première expo' en solo c'est parfait. J'ai déjà des idées de thèmes.
George : Laisse-moi deviner : les esprits de l'eau ?
Évetoile : Non, pourquoi ?
George : Tu en peints beaucoup en ce moment.
George : Alors, ça sera quoi ton thème ?
Évetoile : La musique.

Dire qu'il l'inspire n'est qu'un euphémisme. Cette exposition, elle lui dédie. Car ces derniers mois c'est George qui lui donne des ailes et l'aide à se renouveler. Lire ses mots et ses musiques lui donne de nouvelles idées à explorer. Il fait aussi partie des rares personnes à critiquer franchement ce qu'elle fait, l'aidant à avoir une nouvelle approche de sa façon de faire et sur sa technique.
Sur les forums et espaces d'internet qu'elle occupe, les gens se limites la plupart du temps à lui dire combien elle a du talent. Sans se rendre compte qu'elle a travaillait d'arrache-pied pour ce sois disant talent. Elle n'est certainement pas née avec. George comprend qu'elle a besoin qu'on l'aide à voir ses défauts et ce qu'elle pourrait améliorer dans son expression plastique.

Elle continue de noter ce qui lui vient en tête ou ce qui ressort dans la conversation pour préparer son exposition. Éve s'en veut un peu qu'il l'aide autant alors que pour sa part, elle est incapable de l'aider.

Elle essaye bien de parler musique avec lui et il dit qu'elle lui est d'une grande aide, mais elle n'y croit pas un instant. Elle n'y comprend rien à tout ça. Il lui explique des méthodes musicales à l'aide de mots et de vidéos, allant parfois jusqu'à s'enregistrer démontrant la technique qu'il cherche à lui apprendre, mais son esprit n'arrive pas à envisager ce qu'il cherche à lui apprendre.
Parfois, le soir, elle en pleure de rage. La jeune femme ne lui dit rien, juste qu'elle n'est pas sûre d'avoir tout comprit et retourne sur internet chercher à comprendre.

À tes côtés (Je suis là)Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant