3 | Nulle n'est là pour te comprendre

6 0 0
                                              


Deux mois que les échanges durent.

Le petit train-train quotidien de George est rythmé par ses conversations. C'est un véritable rafraîchissement dans sa vie. Gustave le regarde souvent d'un œil suspicieux quand entre deux morceaux il répond à la va-vite à un mail sur son téléphone en souriant. Il sait. George ne lui ai pas tout dit, mais Gustave sait qu'il a continué de répondre aux mails d'Évangéline. Elle ne le connaît pas, ne le place pas sur un piédestal, elle n'en a rien à faire de son statut social. Elle sait juste qu'il est musicien et qu'il fait partie d'un groupe de rock. Cela lui convient. Elle ne lui demande pas son numéro personnel de téléphone, ne demande pas qu'il lui fasse découvrir le reste du groupe, qu'il lui écrivent une chanson à la gloire de ses yeux, ni même qu'il lui signe un autographe. Pour elle, il est une personne normal. Il adore. Il aime ça. Il l'aime beaucoup. Ses mains vibrent souvent en attendant ses réponses. Son esprit se perd à l'envisager. Elle est comme un écran de fumée. Il sait tellement de choses à son sujet, mais dans le même temps, il en sait tellement peu.

Gustave lui coule un regard en coin. George veut dire beaucoup de choses, mais son ami le laisse se confier à son rythme.
Ils sont dans la salle de répétition, en pause, plus ou moins. George vient de finir son café. Lui continue de tapoter vaguement une symbale, une bouteille d'eau coincée entre les cuisses.

" J'aimerais beaucoup passer à la vitesse supérieure. "
C'est une confession. Un aveu. Gustave arrête ses poireaux et soutient son regard, un énorme sourire d'enfant aux lèvres.
" On avait dit pas avant le mariage.
- Mais pas comme çaaaaaa. Rha. "
Et ils rient. C'est léger, ça change.

Avec les jumeaux, les répétitions c'est : on donne tout, comme si le publique est là. Et cela leur a toujours réussi. Ils sont célèbres après tout.
Mais quand ils ne sont que tous les deux, c'est sérieux sans vraiment l'être. Ils testent, bidouillent, discutent, se confient, rient, inventent. Leurs idées ne sont pas toujours les meilleurs, mais cela en donne d'autres et parfois, cela se transforme en inspiration divine. Quand ils ne sont que tout les deux, ils perdent le côté carré de Clément et tout devient fluide, organique. Ils le font parce que ça donne bien, ça traduit ce qu'ils voudraient faire ressentir aux gens. La musique devient une entité à part entière, mue d'une énergie propre.

Depuis l'arrivée d'Évangéline dans la vie de George, l'inspiration prend parfois des drôles de tournures. Gustave s'en donne à cœur joie aussi, profitant du rebond de motivation du brun à faire ce qui lui plaît. Même si l'essai du jour d'inclure des bruits de vagues et d'oiseaux à une de leurs compositions fait définitivement partie des fausses bonnes idées. Il y a de la matière à creuser, mais peut-être pas sur ce type de chanson concluent-ils confiants.

" Tu voudrais la rencontrer ? " reprend Gustave après avoir bu dans sa bouteille d'eau
" Je sais pas trop. Oui ? Savoir à quoi elle ressemble, l'entendre parler, lui faire écouter ce que je fais, avoir son avis. Mais en même temps, non. Je suis George. Que je le veuille ou non, je suis une partie du groupe et une célébrité. Je ne lui ai jamais dit. Et si soudainement elle devenait avide d'argent, de scoop, me pourrissait la vie ?
- Elle semble comme ça ?
- Non, mais on parle que par mail. Elle a le temps de réfléchir et d'écrire. "

Un léger silence se crée pendant que Gustave reboit, le regard perdu sur le mur. George l'observe, ne sachant pas trop lui-même où il en est dans ses idées ou dans la discussion. Il y a des risques dans le métier de musicien, d'autant plus quand on est une célébrité. Il veut croire qu'Évangéline est sincère. Il veut veux croire que rien de grave ne changera dans leur relation si elle savait. Mais il sais aussi que des manipulateurs sont autour du groupe et de sa personne, prêt à leur sauter dessus au moindre faux pas.

À tes côtés (Je suis là)Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant