•Partie 11✨

2.2K 194 23

Selem Alykoum



KERAA



je me reveille encore dans cette chambre toujours toute blanche

La soirer d'hier reste flou, je me souvient les explication de ricardo

Je me souvient qu'il m'est dit quand il avait a peine 7 ans il avait recu un colis chez lui un gros cartont et dans se gros carton se trouver sont pere decouper un plusieur morceaux

C'etait signer "Belkhir"

Ce colis etait destiner a sont oncle mais c'est lui qui la ouver pencer que c'etait un cadeau

J'avous que sa doit etre horrible seulement 7 ans est etre traumatiser car oui c'est traumatisant pour un adulte alors pour un enfant cella doit etre pire

Quand il me raconter tout sa il a fini par cette phrase

" je suis devenu completement fou mais maintenant que t la Keraa je vais me soigner et te faire endurer se que ton pere a fait au mien puis je vais t'envoyer en petit morceau"

Je craigner Ricardo et je sait que sa folie et sa soife de vengeance va le pousser a faire des chose completement folle

Je sens que ma fin est proche

La porte s'ouvrent

Ricardo: tu vas bien ma keraa

J'hoche la tete

Ricardo: tu sait keraa tu va rester un moment ici

Moi:....

Ricardo: je t'ai alors amener un amis

Je fronce les sourcil en voyant la boite qu'il avait a la main

Ricardo: mais d'abord pourait tu te deshabiller

Moi: quoi, me deshabiller mais ricardo je pencer qu'on etait amis

Ricardo: keraa me repete pas enleve ton haut

Je retire le haut que je portait, mon coejr batait a mille a l'heure j'avais peur

Ricardo avait l'air d'un vrais fou il me terrifier

Ricardo: allonge toi sur lit maintenant

Je fait se qu'il me demande

Il pose la boite qu'il avait dans les mains, s'approche de moi

Il m'attache les main a la tete du lit a l'aide de menotte

Tout c'est passer tellement vite apres

Il prend la boite qu'il avait a la main et sort un rat de celle ci

Mon coeur a fait un bon quand j'ai vue se rongeur

Ricardo: tres beau soutien gorge, Razmo va aimer

Keraa & Chems | "Contre la Vengeance de L'honneur"   Lisez cette histoire GRATUITEMENT !