•Partie 46 ✨

2.3K 212 53

Selem Alyekoum

KERAA

J'avais les cheveux encore mouiller j'avait sur moi un short et un débardeur que la meuf de Chems m'avais passer.

J'etait dans l'encadrement de la porte et je le regarder, il fixer un point imaginaire il était tellement concentrer.

Je me demande à quoi il pence.

En tout cas il était super beau sa va faire un mois que je ne l'ai pas vue il est magnifique comme homme.

C'est beau yeux verrons c'est cheveux soyeux tout friser sa petite bosse sur le nez qui d'après lui il a hérité de sont père sa barbe de trois jour sont teint doré Comme celui de sa mère sont corps sculptés parfaitement sa petite cicatrice sur sa joue et c'est belle lèvre pulpeuse.

Chems magnifique et sa dans n'importe quelle circonstance.

Avec c'est tique c'est manier sont mauvais caractère et cette fâcheuse manie de toujours tout contrôler.

Je m'approche à pas lent de lui j'en avait gros sur le morale et j'appréhendais se moment avec se que j'ai fait sa ne m'étonnerais même pas si je le dégoûte, je me dégoûte moi même, Rafik aussi me dégoûte, j'ai était entraîner comme une petite fille, comme une gamine.

Chems a raison je suis rien qu'une pauvre gamine qui connaît rien de la vie.

Jetait sobre la bonne douche que j'ai pris m'a fait énormément du bien, mais un fort mal de tête était présent maintenant.

Je n'imagine pas si sa arrive au oreille de mon père ou de mon frère ma vie et foutue.

J'ai était debille et je me suis ridiculisé Chems a du  me prendre pour la plus grosse des pute de la planète.

Le sole qui grince le fait lever la tête vers moi.

Il me regarde pendant qu'elle que seconde m'analyse de haut en bas.

Moi: je... tu peut aller te doucher.

Chems: vien la.

Je m'approche de lui et m'assois a cest coter.

Il me regarde et me déclenche un gros taquet.

Je tien ma joue surprise par sont geste et choquer.

Chems: tu bois encore une ou tu vas encore une  fois en boîte t'aura pas le temps de vivre assez longtemps pour regretter t'a compris !!

Moi: tu pouvais y aller plus doucement quand même.

Il me regarde en fronçant les sourcils.

Chems: me cherche pas je veut pas rigoler la, tu dort ici cette nuit demain je te déposerai.

J'hoche la tête.

Un silence de mort pris place aucun de nous parlions.

Moi: tu... t déçu ?

Keraa & Chems | "Contre la Vengeance de L'honneur"   Lisez cette histoire GRATUITEMENT !