•Partie 4✨

3.2K 256 15

Selem Aleykoum



KERAA

[....]

Inconue: bonjour a tous et a toute, moi je suis Ricardo Miguel Guillermo

Il met une courte pose et reprend

Ricardo: je vient tout droit de colombie ou j'y est vecu une partie de ma vie, la bas j'ai fait des etude en lettre et j'ai ecrit un livre qui a etait publier et a fait plus de 100 000 vente en colombie puis j'ai decider de venir en france partager mon oevre avec vous je l'ai editer en français dans une grande maison d'editions mais sa ne donne pas pareille en francais du coup je vais prendre des cour de lettre avec vous pour  pouvoir reediter mon livre, en esperant que sa se passe bien

Tout le monde applaudit, wahou il a ecrie un livre quand meme cest toute a sont honneur

C'est vrais quand il parler il avait un accent latino qui ne deplait pas du tout bien au contraire

Riccardo se dirige vers une place dans l'Anfi mes yeux le suivez il avait une certaine classe il avait un teint un tein assez foncer comme les vrais latinos

Il du sentire mon regard percistent sur lui il regzrde donc en ma directions

Quand cest yeux croisent les mien je tourne directement la tete quand a lui il ne me lache pas du regard je sentait pendznt tout le cour sont regard sur moi

Ambre: il a quoi le nouveaux il te matte depuis toute a l'heur

Moi: tu raconte de la merde

Ambre: il te plait le petit latino

Moi: mdr vazy laisse moi me concentrer

Ambre : le literraire

Je rigole face au connerie de Ambre

MrD*****: Mlle Belkhir silence

Omnipresent

Un sourire victorieux venait de s'afficher sur les levre de notre belle latino a l'entente de cette phrase

Il avait bien preparer sont coup il ne setait pas tromper c'etait une Belkhir

Notre belle Keraa ne se doutait pas de se qui lui allait lui arriver en aucun qu'a elle pencer que ce belle literaire sera sont pire cauchemare

C'est venais de ce trerminer enfin du moin le cour lettre, elle venait pour etrer dans sont dernier cour de la matiner la philosophy

Ambre avait deja quitter la fac comme elle sait bien le dire "flemme de Mme LeChevet"

Notre belle magrhebine se trouvait ainsi seul elle se diriger vers sa salle quand quelqu un l'interpela

Ricardo: euh escuze moi, j'ai vue que tu etait dans mon cour de lettre

Keraa le regarde elle l'avait enfin de pres et elle ne setait pas tromper cetait un tres belle homme

Keraa & Chems | "Contre la Vengeance de L'honneur"   Lisez cette histoire GRATUITEMENT !