•Partie 28✨

2.1K 222 4

Selem Alyekoum

Les  jour passer et se ressemble keraa et Chems était plus proche que jamais il était coller ensemble du matin au soir

Il avait une relation de frère et sœur. Chems la protéger et là suivait dans n'importe quelle déplacement qu'elle fesait. Quand à notre belle keraa elle reprenait sont cour d'étudiante en fac sa petit routine en oubliant complètement le danger qui lui fesait face dehors. Elle avait une petite vie heureuse elle parler avec rafik pour qui elle avait cette fois ci de réel sentiments oui notre belle keraa est amoureuse et sa n'échappe à aucun regard.

Quand à notre beau militaire en arrêt Chems il est dans c'est recherche les plus dure pour trouver la fameuse cachette de lakhdar, et il parler avec la belle Warda en même temps il passer des nuit au téléphone avec elle. Es que notre beau dure ne commence pas craquer sur cette belle marocaine?

Sa en a tout l'air en tout cas.

Se jour là keraa rentrer de la fac comme à sont habitude dans la voiture de sont beau garde du corps

Chems roulait comme à sont habitude tranquillement avec sa musique de fond

Arriver à une intersection une voiture déboule de nul par et rentre dans la voiture de chems il fait un gros dérapage.

KERAA

Moi: wsh c'est quoi sa ?

Chems ne me répond pas et continue à accélérer de toute vitesse

Moi: Chems

Chems: PUTIN mais ferme ta gueule

Dés coup de feu se font entendre et la voiture qui venait de foncer sur nous était juste derrière nous.

Chems accélère toute en fouillant dans la boîte à gant

Chems: sort le flingue !!

Je m'active rapidement et sort sont arme de la boîte à gant que je lui tend immédiatement la panique était entrain de me gagner e mon rythme cardiaque s'accélérer

Moi: Chems j'ai peur

Il me regarde quelque seconde droit dans les yeux

Chems: on a peur que de dieu

Puis il se re concentre sur la route sont arme à la main

Chems s'énerver contre eux il tenait fermement le volant en passant les vitesses une à une le pied fermement appuyer sur l'accélérateur.

Il roulait complètement au dessus de la limitation de vitesses il prenait des virages à toute vitesse il passer dans des ruelle pour les semer

Quand à moi la peur me gagner petite à petite jetait au fond de mon siège en essayant tend bien que mal de calmer le rythme cassade de mon cœur, c'est peine perdu il mettait impossible de me calmer en voyant la grosse Berlin noir qui nous suivait de près à la même vitesse que nous

Cette petite course poursuite dura jusqu'à que les pneus de la nouvelle Amg de Chems se font crever par les balle des autres.

Keraa & Chems | "Contre la Vengeance de L'honneur"   Lisez cette histoire GRATUITEMENT !