•Partie 51✨

2K 237 39

Selem Alyekoum

Désoler pour mon absence l'es fille j'etait occuper mais je suis de retour ❤️😘

CHEMS

Aucun son était présent dans la voiture que se soit de à per ou celle de keraa.

Après quelque jour passer a vitrolle après avoir visité tout les boumkoeur aucun de c'est boumkoeur était celui de lakhdar.

C'était les seul boumkoeur dans cette ville.

Je n'avais plus de piste plus rien je me demander comment j'allais lui mettre la mains dessus.

Keraa: t'inquiète pas on va le trouver.

Moi: non tu voit pas sa va faire un ans je le cherche.

Keraa: la patience est une vertu.

Moi: patience patience sa fait un ans je patiente.

Elle ne dit rien et se contente de me regarder elle c'est que je suis sur les nerf à chaque fois que je vient pour toucher le but et de trouver lakhdar rien ne se passe comme prévue.

C'est en silence qu'on se dirige vers chez moi, Keraa va passer deux jour chez moi elle a dit à c'est parent qu'elle rentrer dans deux jour comme on est rentrer plutôt il se douterons de quelque chose.

Warda elle est à la maison elle aussi n'est pas au courant qu'on rentre aujourd'hui je voulait lui faire une surprise et même si je suis sur les nerfs j'oublie pas qu'elle porte s'en doute mon future enfant et même si j'ai pas de sentiment pour elle rien parce qu'elle va me donner un enfant je vais apprendre à l'aimer.

Je gare ma voiture et sort de celle si suivie par Keraa.

Une fois dans l'ascenseur Keraa brise le silence qui régnait.

Keraa: sayer tu repart à ta vie de futur papa

Moi: et toi à ta vie de petite étudiante en droit

Keraa: non on a pas encore fini avec lakhdar

Moi: pourquoi « on » sa te regarde pas sa.

Keraa: j'aime bien faire équipe avec toi, et avant que tu devient un papa autant profiter du Chems qui était on garde du corps.

Je la regarde un petit rictus coller au coin de ma bouche.

L'ascenseur s'ouvre alors que je m'apprêtais à parler nous sortons toi les deux de celui ci.

Je m'apprête à insérer les clés dans la serrure quand la porte s'ouvre.

Sur un homme au visage inconnu remontant sa braguette.

Il ne regardait pas devant lui mais derrière lui fouillé dans la poche de sont jean et en sort quelque billet qu'il tend à la personne se trouvant à l'intérieur de l'appartement.

Et fini par dire «  on se revoit bientôt »

Tout en se retournant vers moi. Il me regarde de haut en bas avant de me dire.

Keraa & Chems | "Contre la Vengeance de L'honneur"   Lisez cette histoire GRATUITEMENT !