11 ## mon petit chat

1.1K 138 11

TOMAS

J'ai appelé la mère de Sienna une trentaine de fois. Moussa etait sûrement complètement bourré ce qui n'est absolument pas responsable de sa part. Si il avait besoin d'un pote pour le surveiller il avait cas m'appeler. Je stressais comme un fou a cause du message de mon frere. Je ne sais ce qu'il m'arrive. La situation m'échappe totalement. J'ai besoin de vacances. De m'évader. Mais j'ai surtout besoin d'une personne a qui parler.
Je fais jamais confiance a personne. Même pas a ma propre personne. Je pourrais donner ma vie a ma famille et a Dieu seulement.
Sienna etait endormi contre ma vitre. Je ne savais pas où l'emmener. Alors j'ai arrêté de penser et je l'ai emmené chez moi. On a galéré a monté jusqu'à ma porte. Mon appart avait deux etages. C'était presque une maison...presque. Mon histoire familiale est un peu compliqué pour savoir le pourquoi du comment je suis devenu si solitaire.

J'ai longuement hésité avant de l'emmener dans ma chambre, la seule chambre de cet endroit. Tomas, mon pote tu vas dormir sur le canapé.
Elle portait une robe de soirée, elle etait magnifique dedans. Je ne savais pas si je devais la déshabiller ou pas. J'ai préféré agir comme un ami en lui enfilant un t shirt a moi. Concentre toi sur les vêtements et non sur son corps. Seulement son corps. Enfin je veux dire ses vêtements. Putain.
Je crois qu'elle etait déjà en train de ronfler depuis longtemps. Alors j'ai déposé des médocs sur mon chevet ainsi qu'un verre d'eau.
Puis a contre coeur je l'ai laissé s'abandonner dans les bras de morphée.

SIENNA

Je n'ai pas encore ouvert mes yeux qu'un mal de tete me brule deja le cerveau. Qu'est ce que j'ai encore fait ? J'etais bourré hier c'est evident. Je me suis redressé puis j'ai ouvert mes yeux. Il m'a fallu du temps pour comprendre que je ne connaissais pas cette chambre. J'ai paniqué. Le lit faisait trois fois le mien, recouvert d'une belle couverture grise. J'ai soulevé cette couverture. Pitié que je sois habillé....
Dieu merci ! Mais je n'etais pas vetu de MES vetements. J'avais un t shirt, un long t shirt. Ou j'etais ? La chambre etait immense avec ecran plasma, canapé, baie vitree.
Mes amis ne sont pas aussi riche....sauf...un.

- Bordel de merde.

J'ai bondi du lit. Je me suis tout de suite assise a cause de mon mal de tete. Dieu m'a sauvé en m'envoyant un ibuprophene sur le chevet.
Apres l'avoir bu, j'ai commencé a faire les cent pas dans la chambre. Qu'est ce que j'ai fait ? Que s'est il passé ?
J'ai traversé la chambre qui ressemblait a un salon. Les couloirs etaient tout blanc. J'ai marché sur la pointe des pieds.
Jusqu'a ce que je trouve une porte d'où provenait une voix.
Feminine.
Une femme noire d'age mure nettoyait la grande cuisine lumineuse. C'est quoi cet apart ?...
- Bonjour ?...

- Bonjour !

- Vous devez etre une invitee de monsieur Tomas ?

- heu..ou..oui.

Malheureusement...

- Je suis Laure ravi de te rencontrer ! Dit elle un grand sourire sur le visage

Elle est venue me serrer dans ses bras. J'ai été tres surprise, on se connaissait meme pas.

Laure : Viens ma belle, comment tu t'appelles ? Dit elle en m'amenant massoir au comptoir

- Excusez-moi...je suis Sienna

Son visage s'est illuminé.

Laure : LA Sienna, tellement entendu parler de toi !

- Oh...

Laure : Mon petit chat a grandi...

- Votre...petit chat ?

𝐄𝐈𝐆𝐇𝐓𝐄𝐄𝐍.Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant