Nouveau: Tap - Des histoires dialoguées pour votre 📲 . Disponibles en francais
Recevez le maintenant

Chapitre 2 - Le sacre du roi lycan

16 1 0



Assindria,capitale du royaume de l'Ebona il y a 35 ans.


-Hayden -



Hayden,fils de Torken eut  le souffle coupé en franchissant les portes gigantesques de la salle céleste du palais de verre. Pour la première fois, le cœur du royaume de l'Ebona lui était ouverte à lui comme aux siens, les lycans.

Aujourd'hui,ce jour marquait une étape dans sa Destinée et celle de toute sa caste. Son père Torken était fait roi. Pas simplement devant les lycans mais devant l'Ebona tout entière.

Le jeune lycan regardait avec émerveillement le joyau séculaire suspendu au dessus du lac Andras. Les murs de verre transparents semblaient s'élever si haut vers le ciel qu'ils semblaient le toucher. Seule une puissante magie pouvait expliquer une architecture aussi monumentale. Ici, la mer épousait le ciel. Hayden avait l'impression de flotter sur l'eau avec le reflet de la lune à ses pieds.

Le palais était le lieu le plus sacré de tout GaÏa. C'était d'ici que l'Hadéna dirigeait les deux royaumes, l'Ebona et l'Hamelda. Exactement du trône, en face duquel le lycan approchait.

Aucun des siens n'y avaient été convié avant ce jour. Bien sûr, certains  avaient en charge la défense du palais mais les lycans n'étaient pas invités et ils ne restaient jamais longtemps dans cette salle. Aucun  n'avaient pu admirer la splendeur monumentale du palais comme à présent.

Hayden laissa son regard mémoriser toutes ces splendeurs cachés. La légende disait vrai. Janos, le grand architecture avait su montrer la magie écrasante de sa caste grâce à cette création. Le lieu reflétait la devise inscrite sur chaque marche qui conduisait au trône.

Respect,Crainte et Humilité.

La salle de verre était le cœur du Palais sinon de l'Ebona. Elle était gigantesque et de forme circulaire. Sur un demi cercle se trouvait disposées les tribunes étagées des hauts sorciers de l'Ebona, les membres de la Guilde des sorciers. Déjà présents, ils attendaient dans une attitude mitigée le début de la cérémonie. Certains semblaient approuvés le choix novateur de l'Hadéna mais d'autres ne cachaient pas leur hostilité. Il fallait dire que Cara n'avait pas demandé son consentement à la puissante Guilde des sorciers pour cette cérémonie et plusieurs avaient ouvertement manifestés leur mécontentement devant ce coup de griffe au protocole.

Cependant, à l'arrivée de l'Hadéna suivi de Torken tous se turent. Le silence s'imposa malgré une partie de la foule hostile.

Hayden craignait, comme son père les conséquences, de cette cérémonie pour Cara. Certes, il était fier de la reconnaissance que l'Hadéna témoignait à son père. Mais comme la plupart, il n'était pas dupe et savait que derrière ce sacre se cachait une remise en question de Kalby'a. Car chef de sa caste, Torken l'était depuis de nombreuses années. Les rois lycans étaient choisis par les sages de leur caste. C'est ce qui était arrivé à son père, il y a de nombreuses années. Tous les sorciers connaissaient sa place. Personne n'aurait pensé remettre en cause sa position. Aujourd'hui c'était autre chose. Ce n'était pas le sacre d'un roi mais bien l'entrée d'un lycan dans la salle de verre. Aujourd'hui,on honorait un lycan de la même manière qu'un sorcier.

Torken se tenait à la droite de Cara... comme un égal, un sorcier. Il  restait un vassal mais reconnu et fait roi par l'Hadéna.  Cara lézardait l'esprit de Kalby'a que tous vénéraient comme un dogme sacré depuis la fin de l'Aube Rouge. Et c'est cela qui contrariait les visages qui faisaient face à Hayden. Ils se regardaient sur un pied d'égalité.

Red DawnLisez cette histoire GRATUITEMENT!